A l’occasion du Salon du Livre de Bucarest, Bookfest :

La France est l’invitée d’honneur de la prochaine Foire Internationale du Livre de Bucarest : Bookfest (du 30 mai au 3 juin à Romexpo). A cette occasion, l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Roumanie accueilleront plusieurs grands écrivains français dont Dominique Fernandez.

Né en 1929, Dominique Fernandez est un écrivain, romancier, essayiste et grand voyageur français. Il est membre de l’Académie française depuis 2007. Dominique Fernandez est un grand amoureux de la Roumanie. Il est d’ailleurs l’auteur de Rhapsodie roumaine. Ce livre invite à un véritable voyage à travers la Roumanie des années 1990, pays oublié, délaissé, et sans doute l’un des plus malmenés du siècle. L’écrivain Dominique Fernandez et le photographe Ferrante Ferranti font découvrir dans ce livre ce pays des confins de l’Europe avec ses monastères, ses églises…

Franța este invitata de onoare a Salonului Internațional de Carte Bookfest ce se va desfășura anul acesta în perioada 30mai- 3 iunie, la Romexpo. Cu această ocazie, Ambasada Franței în România și Institutul Francez din România se bucură de prezența unor mari scriitori francezi contemporani, printre care și Dominique Fernandez.

     Dominique Fernandez va fi prezent miercuri 30 mai 2012, la ora 11, la Lectoratul de franceză al Universității București pentru o întâlnire cu studenții. Întâlnirea se va desfășura în limba franceză ; intrarea este gratuită. 
     Născut în 1929, Dominique Fernandez este un scriitor, romancier, eseist francez, și un mare iubitor de călătorii. Din 2007 este membru al Academiei Franceze. Iubirea pentru România l-a determinat să scrie « Rhapsodie roumaine » o veritabilă incursiune în România anilor 1990, țara parcă uitată, lăsată în voia sorții și fără îndoială, una din cele mai afectate de dificultățile vremii. În această carte, scriitorul Dominique Fernandez și fotograful Ferrante Ferranti descoperă cititorilor această țara de la marginea Europei, cu mănăstirile, cu bisericile sale…

« On ne parle en France de la Roumanie que lorsque quelque scandale retentissant indigne ou apitoie l’opinion. Jamais un mot, dans les médias, sur les beautés et les trésors de ce pays, sur les campagnes encore vierges, la variété de ses paysages, tour à tour de plaines, de montagnes, maritimes, lagunaires, sur la merveille du delta, sur le charme des villes, sur la splendeur des monastères et des châteaux, ni sur la force morale, le courage d’un peuple que cinquante ans de tyrannie et de misère n’ont pas abattu, où les livres ne sont pas moins bienvenus que les médicaments et les aliments, où l’on rencontre souvent plus de passion pour les choses de l’esprit, plus de culture véritable et de soif intellectuelle que dans l’Europe de la consommation et de la facilité. Nous avons visité la Roumanie comme nous visitons l’Italie ou l’Espagne : décidés, certes, à ne rien ignorer des contraintes où se débat un des peuples les plus malmenés de notre siècle, mais aussi à nous promener, à flâner, à nous arrêter au bord des routes et a parler avec les gens, comme dans n’importe quel pays dont le régime et les dirigeants, temporaires, importent moins que le milieu vital, les beautés naturelles, les monuments, les créations passées ou présentes. »

Dominique Fernandez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s