Un atelier de sous-titrages qui marche bien !

A l’occasion du Festival du Film français, l’Institut français de Bucarest a su mettre à profit les talents des étudiants de l’Université de Bucarest et de l’Académie des Sciences économiques en leur proposant de réaliser les sous-titrages de certains films sélectionnés pour le festival. Pour ce faire, le Lectorat de français de l’Université de Bucarest a mis en place un atelier de sous-titrage tout au long du mois d’octobre et encadré treize étudiantes qui ont travaillé sur trois films et ont pu s’exercer ainsi au subtil métier de traducteur. Une bonne manière de joindre l’utile à l’agréable.

Un grand merci à :

Camille redouble, de Noémie Lvovsky
Alexandra Nitu
Ruxandra Stroe
Andreea Rus

Sans toit, ni loi, d’Agnès Varda
Ana Chituc
Diana Curca
Ana Dumitrache
Alexandra Holban
Ancuta Ilasi
Cristina Labau

L’un chante et l’autre pas, d’Agnès Varda

Andreea Apostu
Isabella Fratiman
Patricia Habasescu
Ana Taran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s