L’Institut français de Roumanie fête la Foire du Livre « Gaudeamus »

Avec près de 500 participants et plus de 100 000 visiteurs l’an dernier, la Foire Internationale Gaudeamus qui se tiendra à Bucarest du 21 au 25 novembre reste le rendez-vous incontournable de tous les amateurs de livre. L’Institut français saisit l’occasion pour célébrer le vingtième anniversaire de son programme d’aide à la publication Nicolae Iorga.

Deux grands débats rassemblant lecteurs, traducteurs, critiques littéraires et éditeurs français et roumains nous permettront de revenir, avec la publication d’une brochure, sur les textes fondamentaux traduits en Roumanie depuis 20 ans et de rendre hommage à tous nos traducteurs, véritables passeurs de la pensée française en Roumanie.

Pour nous accompagner dans cette fête, nous accueillerons cette année à Bucarest mais aussi à Cluj et Sibiu, Pascal Bruckner, auteur incontournable de la littérature française contemporaine, Dominique Viart, essayiste, critique et professeur de littérature contemporaine et Hugo Pradelle, journaliste à La Quinzaine littéraire. Réservez la date pour venir les rencontrer !

Première table ronde : Traduire la littérature française, enjeux et défis.

Vendredi 23 novembre, 11h, Romexpo, sala Cupola, Marasti Blvd, nr. 65-67, Bucuresti

Une façon de remettre le traducteur au cœur des échanges entre la littérature française et la littérature roumaine. Quelles approches ? Quelles difficultés ? Le rapport à l’auteur. Les enjeux de la retraduction.

Invités : Magda Carneci, écrivain et traductrice, Daniel Nicolescu, traducteur, Doru Mares, traducteur, Svetlana Cârstean, écrivain et traductrice

Seconde table ronde : Les prix littéraires français, gage de succès à l’étranger ?

Vendredi 23 novembre, 16h, Romexpo, sala Cupola, Marasti Blvd, nr. 65-67, Bucuresti

Les prix littéraires dernièrement décernés seront l’occasion de se poser la question du choix des publications françaises en Roumanie : un succès français augure-t-il nécessairement d’un succès roumain ? Les prix littéraires, exception culturelle à la française, s’exportent-ils bien à l’étranger ?

Invités : Dominique Viart, Hugo Pradelle, Pascal Bruckner, Magdalena Marculescu

20 ans de soutien à la publication

Publication d’une brochure présentant les textes fondamentaux de la pensée et de la littérature française classique et contemporaine traduits en Roumanie depuis 20 ans.

Télécharger la brochure

Pascal Bruckner

Né en 1948 à Paris, Pascal Bruckner est un célèbre romancier et essayiste français. Professeur invité d’universités américaines, il a aussi été maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris et a collaboré au Nouvel Observateur et actuellement au Monde. Souvent qualifié de « philosophe de l’actualité » Pascal Bruckner est surtout connu en Roumanie pour ses romans : Parias, Lunes de fiel (adapté à l’écran par Roman Polanski), Les Voleurs de beauté (Prix Renaudot 1997), Le divin enfant. La traduction de Le fanatisme de l’Apocalypse sera lancée à l’occasion de la Foire du livre Gaudeamus sur le stand des Editions Trei (stand n°XX)

Jeudi 22 novembre, 19h, Cluj : séance de dédicaces et rencontre avec les lecteurs à la librairie Carturesti de Cluj

Vendredi 23 novembre, 16h : Participation à la table-ronde « Les prix littéraires français, gage de succès à l’étranger ? »

Vendredi 23 novembre, 19h, Bucarest : séance de dédicaces et rencontre avec les lecteurs à la nouvelle librairie française de Bucarest Kyralina, Strada Georges Enescu nr 8.

Samedi 24 novembre, 11h, Romexpo, stand n°16 : Lancement de l’ouvrage Le Fanatisme de l’Apocalypse, en présence de l’auteur

Le Fanatisme de l’Apocalypse, Editions Grasset, 2011

« La planète est malade. L’homme est coupable de l’avoir dévastée. Il doit payer. Telle est la vulgate répandue aujourd’hui dans le monde occidental. Le souci de l’environnement est légitime : mais le catastrophisme nous transforme en enfants qu’on panique pour mieux les commander. Haine du progrès et de la science, culture de la peur, éloge de la frugalité : derrière les commissaires politiques du carbone, c’est peut-être un nouveau despotisme à la chlorophylle qui s’avance. Et rend plus urgent l’instauration d’une écologie démocratique et généreuse. Une course de vitesse est engagée entre les forces du désespoir et les puissances de l’audace. » Pascal Bruckner

Samedi 24 novembre, 11h, Romexpo, stand n°16 : Lancement de l’ouvrage Le Fanatisme de l’Apocalypse, en présence de l’auteur

Dominique Viart

Essayiste, critique et professeur de littérature française, Dominique Viart est membre de l’Institut Universitaire de France et vice-Président de la Société d’étude de la littérature française du 20e siècle. Participant activement à l’étude des écritures contemporaines françaises sur la scène internationale où ses travaux font référence, Dominique Viart s’est imposé comme un véritable militant pour la reconnaissance de la diversité et du foisonnement de la littérature française depuis 1980. Il a coordonné il y a peu un ouvrage sur « la Littérature française du 20e siècle lue de l’étranger.

En savoir plus : http://www.univ-lille3.fr/recherche/portraits/dominique-viart/

Jeudi 22 novembre, 16h, lectorat de français de l’Université de Bucarest : Intervention sur les enjeux de la littérature française contemporaine.

Vendredi 23 novembre, 16h : Participation à la table-ronde « Les prix littéraires français, gage de succès à l’étranger ? »

Hugo Pradelle

Hugo Pradelle, spécialiste en littérature comparée, est un journaliste littéraire, membre du comité de rédaction de la célèbre revue La Quinzaine littéraire. Il s’intéresse particulièrement aux espaces littéraires hispaniques et anime l’émission La Quinzaine des libraires diffusée sur internet depuis janvier 2011.

La Quinzaine des libraires : http://laquinzaine.wordpress.com/2011/11/17/la-quinzaine-des-libraires-n11-domaines-etranger-enfance-et-langage/

Jeudi 22 novembre, 14h, Université de Philosophie de Bucarest, conversation autour de la figure de Max Blecher

Vendredi 23 novembre, 16h : Participation à la table-ronde « Les prix littéraires français, gage de succès à l’étranger ? »

Lundi 26 novembre : Intervention à l’Université de Sibiu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s