Journée internationale des Droits des femmes à l’Université de Bucarest : le 8 mars

visuel

A l’occasion du 8 mars 2013, Journée internationale des Droits des femmes, les lecteurs des universités de Bucarest vous proposent un ensemble d’ateliers et d’évènements culturels ainsi qu’un concours ouvert aux étudiants francophones “Un discours pour les Droits des femmes.”

Cette journée vise à promouvoir les débats, les échanges et les partages d’expériences en langue française sur les questions de discriminations et d’égalité. Les différentes animations ont pour objectif de sensibiliser les étudiants aux questions d’égalité entre hommes et femmes et contribuer à leur formation sur les institutions, les dispositifs juridiques et les politiques publiques d’égalité des genres.

Des spécialistes des questions de genre, des représentants de la pensée féministe en Roumanie et des experts œuvrant pour l’élimination des discriminations envers les femmes seront invités à ces événements.

Le déroulement de la journée :

De 10 heures – 14 heures, à la faculté des Langues et Littératures étrangères (Strada Edgar Quinet n°5-7) – Lectorat de français (salle 402)

Atelier de sensibilisation à l’égalité hommes-femmes dans la société roumaine, dans les médias, à l’université, dans les sphères économiques et politiques. Cet atelier sera animé par des enseignants-chercheurs de l’Université de Bucarest, en particulier Mme Ionela Baluta, Mme Anca Dohotariu et Mme Claudia Udrescu.

Projection du très court-métrage Ea nu se ridică de Vlad Bidiviu, prix de l’OIF au Festival des très courts de Cluj en 2012.

Projection du film Tom boy de Cécile Sciamma (2011).

A partir de 14h30, à la faculté des Sciences Politiques (Strada Spiru Haret n°8) – Salle 1989

Organisation du concours intitulé “Un discours pour des droits des femmes” permettra à l’étudiant qui aura présenté le discours le plus convaincant de remporter un séjour d’une semaine en France sur le thème des droits de l’homme.

Journées d’étude « Corps, territoire et mémoire », du 11 au 13 mars 2013 au Lectorat

Affiche IoLe laboratoire Scènes Francophones et Ecritures de l’Altérité (SeFeA) de l’Institut de Recherche en Etudes Théâtrales (Sorbonne Nouvelle-Paris III), engagé dans un partenariat scientifique avec le Festival Les Frankolorés (du 11 au 13 mars à Bucarest), suivra la caravane, proposant diverses escales de recherche dans les universités et Instituts Français des villes d’accueil: journées d’études, conférences, rencontres et tables rondes…

Lundi 11 mars 2013 au Lectorat de français, de 10 heures à 12 heures : Projection de Io a Lubumbashi, documentaire réalisé par Jeanne Lacheze et Pénélope Dechaufour – Making of d’une création théâtrale à L’Institut Français de Lubumbashi (RDCongo) autour d’un texte de Kossi Efoui. Ce documentaire nous transporte à Lubumbashi, en République Démocratique du Congo, où la jeune troupe de théâtre Mulao se prépare à la représentation de la pièce Io (tragédie) de Kossi Efoui. Pénélope Dechaufour, à l’époque en master d’études théâtrales et porteuse du projet, est confrontée aux témoignages et débats des comédiens déclenchés par l’écriture novatrice de Kossi Efoui, dans un pays où la corruption et les privations de liberté sont omniprésentes. Manque de moyens et difficultés d’organisation empêcheront-ils la troupe congolaise de mener à bien ce projet ? Le documentaire balance entre une réalité difficile mais chaleureuse à la fois, et la poésie d’un auteur qui inspire et dépasse les frontières.

La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice.

Mercredi 13 mars 2013 au Lectorat de français, de 16 heures à 18 heures : rencontre avec les auteurs : Gerty Dambury, Guy Régis Junior, Koffi Kwahulé et Aristide Tarnagda.

11813marspetite

Lancement du concours de traducation « Mot à monde » 2013

aff_mot_a_monde_a3_bisLe concours Mot à monde 2013 peut commencer. En cliquant ici, vous trouverez le texte à traduire, extrait du roman de Geneviève Damas, Si tu passes la rivière (Editions Luce Wilquin). Cette année encore le concours est doté de nombreux prix.

Le concours se déroule en 2 étapes :

la phase locale à l’Université de Bucarest. Les équipes candidates (équipes de deux personnes) prépareront leur traduction qu’elles rendront le 29 mars au plus tard. Puis, un jury local composé de 3 personnes se réunira pour une 1ère évaluation des travaux reçus. Il convoquera ensuite les équipes candidates à un oral commun. A l’issue de cette étape, le jury local sélectionnera la meilleure traduction qui concourra pour la grande finale de Cluj.

la phase finale à Cluj-Napoca. Un « grand jury » national évaluera la meilleure traduction de chaque université. Il sélectionnera les 5 équipes qui viendront défendre leur travail à Cluj-Napoca le jour de la grande finale. Les membres du « grand jury » n’auront, bien entendu, participé à aucun jury local. Ils seront issus d’universités différentes et les copies seront anonymes. Le « grand jury » convoquera les candidats dans la matinée du 27 avril. Les résultats seront rendus dans l’après midi par l’auteur.

Le parcours de l’étudiant…

1-Inscription
vous devez avant tout inscrire votre équipe en remplissant la fiche d’inscription et en la renvoyant à Frédéric Bonnor ou à Claire Lefèvre.
2-Traduction
Après avoir téléchargé sur le blogue le texte à traduire, vous devez le renvoyer au courriel indiqué sur la fiche d’inscription.
3-Epreuve orale
Vous serez convoqué par le jury local
4-Remise des prix locale
Lors de la remise des prix, vous saurez si vous êtes l’équipe lauréate, qualifiée pour la finale de Cluj-Napoca. Si c’est le cas, l’Institut Français prendra directement contact avec vous.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le blogue du concours : http://motamonde.ro

Bourse de formation cofinancée : Ambassade de France en Roumanie – Michelin Romania

michelin-logologo-ambassadeIF_Logo Bucarest-QuadriParcours carrière en commerce

Conditions offertes
La société Michelin Romania et l’Ambassade de France en Roumanie proposent deux bourses de 10 à 12 mois (maximum) pour suivre une formation de niveau Master II en France (1 semestre d’étude + 1semestre en entreprise). La formation débutera en septembre 2013. A l’issue de cette formation, le candidat retenu intégrera la société MICHELIN Romania et pourra être mobile géographiquement au cours de sa carrière. L’Ambassade de France en Roumanie fournira le logement en France, la couverture sociale, l’inscription au sein de la formation (jusqu’à 6.100 € par an pour l’inscription). La société MICHELIN Romania prendra en charge l’allocation de vie en France (dépenses courantes, nourriture, transport…). Si le niveau de français du candidat retenu est jugé «au-dessous du niveau nécessaire», il bénéficiera avant son départ d’une formation en langue de 6 mois maximum, prise en charge par l’Ambassade de France en Roumanie.

Présentation de l’entreprise MICHELIN
MICHELIN est le leader mondial des pneumatiques. Riche d’une histoire longue de 123 années, l’entreprise a son siège social à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), en France. Cette multinationale est présente commercialement dans plus de 170 pays et possède 69 sites de production industrielle répartis dans 18 pays. Michelin compte plus de 111 000 employés de toutes les cultures, sur tous les continents. Les ventes nettes du Michelin en 2011 ont été de 20,7 milliards d’euros. Pourquoi développer un parcours professionnel dans le Groupe Michelin ? Chez Michelin, chaque personne est accompagnée dans son parcours professionnel par un
gestionnaire de carrière dédié. Au total, 400 gestionnaires de carrière, répartis sur tous les sites, sont chargés de l’accompagnement professionnel des employés.  Chaque employé bénéficie de 2 semaines de formation par an en moyenne (deux fois la moyenne dans l’industrie). Chaque jour, 4 000 personnes se forment chez Michelin, issues de tous les corps de métiers et de tous les pays.
Michelin offre une possibilité de carrière internationale

Profil d’activité et perspectives professionnelles
Après la formation en France, le candidat rejoindra l’activité commerciale du groupe Michelin. Au cours de son parcours professionnel, il aura l’occasion de renforcer ses compétences commerciales et de développer les compétences managériales ; 5 ans après l’intégration dans l’entreprise, il pourra ainsi occuper avec succès un poste de management au sein de l’équipe commerciale en Roumanie.

La première mission – durée : au moins 18 mois
Au début de son parcours le candidat travaillera dans le domaine des ventes, et mènera une activité de terrain en tant qu’Account Manager en Roumanie. Le poste pouvant être basé dans n’importe quelle région de Roumanie, il est obligatoire que le candidat soit mobile géographiquement. Un Account Manager chez Michelin gère plusieurs comptes d’un territoire géographique. Il appréhende
le marché spécifique du pneumatique, délivre les résultats business attendus, développe les relations avec les clients Michelin, coordonne et gère les objectifs business de la ligne produit sur laquelle il a été affecté.

Les responsabilités clés dans cette position sont :
· Comprendre et atteindre les objectifs business et financiers de son territoire
· Analyse locale du marché et des clients
· Créer une carte d’identité pour chaque client et développer un plan commercial d’action pour accomplir ses objectifs
· Développer et signer les contrats commerciaux annuels avec les clients de son territoire

Profil de candidature
Formation
o Niveau d’études supérieures: Master de recherche ou professionnel, spécialité en études économiques
o Maitrise de la langue Française (parlé et écrit)
o Bonne connaissance de l’Anglais.

Expérience professionnelle
o Sans être obligatoire, une première expérience professionnelle ou des stages dans une entreprise mettant en oeuvre des compétences commerciales ou relationnelles avec les clients pourra être appréciée.

Qualités personnelles
o Aptitude au travail en équipe et qualités de leader
o Motivation pour un parcours de carrière « à long terme » dans le Groupe Michelin
o Valeurs et principes éthiques solides
o Maturité et bon équilibre émotionnel
o Détermination, capacité d’adaptation et d’initiative
o Capacité de persuasion
o Intérêt pour le domaine commercial, surtout pour les relations clients
o Bon niveau de compréhension des indicateurs micro et macroéconomiques
o Bonne compréhension des dynamiques du marché
o Personne dynamique, enthousiaste et dotée d’excellentes qualités relationnelles
o Âge : moins de 30 ans
o Permis de conduire catégorie B
o Disponibilité pour des déplacements au niveau national (>75% de son temps)
o Mobilité nationale et internationale.

Comment répondre à l’appel ?
Transmettre un curriculum vitae ainsi qu’une lettre de motivation avant le 15 mars 2013 par courrier électronique à isabelle.glas@diplomatie.gouv.fr ou par courrier à Mme Isabelle GLAS, Chargée de mission universitaire, Institut Français de Roumanie, 77 Bd Dacia- Bucarest, Sector2