La fête de la science s’invite à l’Institut français de Bucarest

La Science s’invite à l’Institut Français de Bucarest du 25 au 29 septembre 2013 à l’occasion de la Fête de la Science. Cet événement organisé par les associations ASUR et Parentime et avec le soutien de Da Vinci Learning, prévoit de multiples conférences, débats, expositions, documentaires, tout au long de ces cinq jours dédiés à la Science. Le thème choisi cette année est Origines : Univers, la Vie, l’Homme.

L’Institut Français de Bucarest va participer à cette manifestation dont les grands moments sont :

Conférence du Prof. Michel Dennefeld, Institut d’Astrophysique de Paris : L’évolution de l’observation astronomique : de l’œil humain aux télescopes géants du futur, le 25 septembre dans la salle Elvire Popesco ;

Exposition interactive pour enfants Xperiment! L’Homme et la Vie (panneaux en français et roumain), 25 – 29 septembre dans l’atrium de l’Institut Français de Bucarest ;

Projection journalière de documentaires au Cinéma Elvire Popesco, 26 – 29 septembre ;

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Afis_program-BSF (1)

Appel à candidatures pour les bourses de recherche post-doctoral « Fernand-Braudel »

IF_Logo Bucarest-QuadriL’appel à candidatures pour les bourses Fernand-Braudel est ouvert jusqu’au 2 octobre midi GMT. Pour cet appel 39 bourses Incoming et 9 bourses Outgoing dans le domaine des sciences sociales sont proposées.

Présentation du programme :
La Fondation Maison des sciences de l’homme offre des bourses de recherche postdoctorale en sciences humaines et sociales d’une durée de 9 mois dans le cadre de son programme « Fernand Braudel-IFER » (International Fellowships for Experienced Researchers), soutenu par l’Union européenne (Programme Action Marie Curie – COFUND – 7ème PCRD).

Ce programme est également financé par la FMSH, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (Direction des relations européennes et internationales et de la coopération), la Fondation Fritz Thyssen (Cologne), l’université de Princeton (Etats-Unis), l’université LUISS Guido Carli (Italie), l‘Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), l’Ecole Centrale Paris, l’IRSEM (Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire – ministère de la Défense) et la fondation Bruno Kessler (Italie), les Labex Corail, DynamiTe, Hastec, ICCA, IDGM+, IEC, IPOPS, labexMed, MiChem, OBVIL, OT-med, Resmed, Tepsis et TransferS. Ce programme est aussi mis en œuvre en coopération avec le Deutscher Akademischer Austauschdienst (DAAD).

Le programme Fernand Braudel-IFER se décline en deux volets :

1. Programme Fernand Braudel-IFER incoming, destiné à des séjours en France (pour des chercheurs appartenant à un centre de recherche basé à l’étranger)

Ce programme s’adresse à des candidats en provenance du monde entier qui souhaitent réaliser un séjour de recherche en France. Les candidats postulent exclusivement à des bourses thématiques, proposées par des institutions et des Labex (« laboratoires d’excellence »).
Pour le détail des bourses proposées, voir Appel septembre 2013 et Short presentation of the partners.
2. Programme Fernand Braudel-IFER outgoing pour des séjours en Europe (pour des chercheurs appartenant à un centre de recherche en France)

Ce programme s’adresse à des candidats résidant en France qui souhaitent réaliser un séjour de recherche dans un autre pays européen (membre de l’Union européenne ou associé au FP7).

Les candidats souhaitant se rendre en Allemagne postulent aux bourses Clemens Heller. Depuis 2010, les bourses Clemens Heller -Outgoing Allemagne- ont été intégrées, tout en gardant leur identité propre, dans le nouveau programme « Fernand Braudel-IFER ». Les bourses Clemens Heller ne sont pas thématisées. Les candidats déterminent leur projet de recherche et choisissent eux-mêmes leur laboratoire d’accueil en Allemagne.

D’autres bourses sont proposées par des institutions et des laboratoires d’excellence (Labex). Pour le détail des institutions et les bourses proposées, voir Appel septembre 2013 et Short presentation of the partners.

Ateliers scientifiques franco-roumains – le 10 septembre 2013

En marge du Colloque international « Langage(s) et traductions II –  Figement et imaginaire linguistique », l’Université de Bucarest et l’Institut français de Roumanie mettent en place un atelier scientifique franco-roumain consacré à la professionnalisation des études universitaires. L’atelier se déroulera le 10 septembre 2013.
La professionnalisation des études universitaires s’inscrit parmi les préoccupations des chercheurs roumains et français, tant en leur qualité de linguistes ou théoriciens du langage qu’en leur qualité d’enseignants. Le premier atelier portera sur la formations des futurs « stratèges de la communication interculturelle » qui s’avère être le vrai défi de la professionnalisation des départements d’études françaises et francophones. Il sera question de carrières telles que : interprète de conférence, traducteur, terminologue, rédacteur, documentaliste… Toutes ces carrières supposent la mise en place de savoirs et de savoir-faire, voire de savoir-être liés à la gestion de la communication interculturelle, qui émargent la compétence linguistique (la connaissance des langues source et cible en contact) : compétences discursives, textuelles, culturelles (références littéraires certes, mais aussi : beaux-arts, musique, histoire-géographie, politique, sciences et techniques etc.) ; de plus en plus on parle de langues-cultures source et cible, et pour cause… Cette journée de réflexion comportera également un atelier portant sur l’enseignement d’un thème particulier de traductologie : la typologie des erreurs de traduction. Les travaux de l’atelier se dérouleront le 10 septembre 2013, sous le haut patronage et avec le soutien partiel apporté par l’Institut français de Roumanie.
Pour plus d’information, rendez-vous sur : http://langagesettraduction.wordpress.com
ateliers

Colloque international Langage(s) et traduction II – Figement et imaginaire linguistique, in memoriam Paul Miclău.

Du 9 au 12 septembre 2013, les filières de Philologie, LEA et de Traducteurs-Interprètes-Terminologues du Département de français – Faculté des Langues et des Littératures Etrangères de l’Université de Bucarest, organiseront un colloque international consacré au(x) langage(s) et à la traduction. Cette grande manifestation fait suite à un premier colloque qui a eu lieu les 9 et 10 juin 2011. Le succès de ce premier colloque a encouragé les organisateurs à en proposer un second qui réunira à Bucarest près de cinquante enseignants-chercheurs francophones venus du monde entier.

La deuxième édition du colloque « langage(e)s et traduction » sera l’occasion d’aborder les enjeux actuels de la traduction et de mettre notamment en évidence les problèmes qui peuvent intervenir dans le passage d’une langue source à une langue cible de ces unités porteuses d’une linguistique et d’une forte composante interculturelle.

Ce colloque se proposera de trouver certaines réponses à des questions portant sur le découpage discursif de ces unités (constitution et analyse de corpus phraséologique), sur le degré d’indépendance des composants de l’expression idiomatique et également sur la richesse phraséologique des langages spéciaux et aux phénomènes de figement, au sens large, dans les discours spécialisés, courant et littéraire. Parmi les communications attendues, citons « La traduction des temps verbaux du français à l’arabe », « Traduction de certains anglicismes dans le domaine de l’armement et de l’armée », « Compétence interculturelle et approches plurielles des langues-cultures » ou encore « La femme sous toutes les couleurs : figement et imaginaire dans les proverbes roumains et français ».

Le colloque « langage(e)s et traduction – II » sera enfin l’occasion d’écouter de grandes personnalités de la linguistique française telles que Madame A-M. Houdebine (Université Paris V), Monsieur J.Cl. Anscombre (Université Paris XIII) et Madame O. Galatanu (Université de Nantes).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://langagesettraduction.wordpress.com

colloque