Devenez lauréat d’une bourse de la Fondation Jean-Luc Lagardère

image001Dix bourses, pour un montant total de 255 000 euros, seront attribuées cette année à de jeunes créateurs et professionnels de la culture et des médias. Ces derniers doivent présenter un projet original, en langue française, dans les domaines de l’écrit, de l’audiovisuel, de la musique et du numérique. 

Décernées par des jurys prestigieux depuis 1990, ces bourses, par leur montant et la diversité des disciplines concernées, font de la Fondation Jean-Luc Lagardère l’un des premiers mécènes de la jeune création française. Elles offrent aux lauréats non seulement des moyens financiers mais aussi le temps nécessaire pour réaliser un grand projet, celui qui leur permettra de s’affirmer dans leur domaine. Elles sont un véritable tremplin pour leur avenir professionnel. Les candidats doivent avoir 30 ans au plus (35 ans au plus pour les bourses Libraire, Photographe et Scénariste TV) et une première expérience professionnelle réussie dans leur discipline. Les dossiers d’inscription sont à télécharger sur le site de la Fondation Jean-Luc Lagardère (www.fondation-jeanluclagardere.com), et doivent être envoyés avant le samedi 13 juin 2015.

image005Bourse Auteur de documentaire : 25 000 € ; bourse Auteur de film d’animation : 30 000 € ; bourse Créateur numérique : 25 000 € ; bourse Écrivain : 25 000 € ; bourse Journaliste de presse écrite : 10 000 € ; bourse Libraire : 30 000 € ; bourse Musicien, catégorie Musiques actuelles : 12 500 € ; bourse Musicien, catégorie Jazz et musique classique : 12 500 € ; bourse Photographe : 15 000 € ; bourse Producteur cinéma : 50 000 € ; bourse Scénariste TV : 20 000 €.

Fondation Jean-Luc Lagardère – 42, rue Washington – Immeuble Monceau – 75408 Paris cedex 08.
Fondation Jean-Luc Lagardère – Sous l’égide de la Fondation de France. Depuis 1989, la Fondation Jean-Luc Lagardère soutient et encourage le parcours de jeunes talents, en France et à l’international. Elle développe de nombreux programmes afin de promouvoir la diversité et favoriser la réussite. La Fondation Jean-Luc Lagardère est ainsi un acteur pleinement engagé dans les domaines de la culture, de la solidarité et du sport.
www.fondation-jeanluclagardere.com

Conférence de Henri Malosse, Président du Comité économique et social européen, à la Villa Noël

affiche_bucarestDans le cadre de sa programmation 2014-2017, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) organise une réflexion stratégique sur la contribution de la francophonie universitaire autour des grands enjeux de notre société. C’est dans ce cadre que l’AUF invite, le 17 avril 2015 à 18h00, à la Villa Noël, M. Henri Malosse, Président du Comité économique et social européen (CESE). Ce sera une belle occasion pour les étudiants et pour la société civile en général, d’exprimer son point de vue sur des questions relatives à l’Union européenne. L’objectif de cette rencontre sera de comprendre comment rendre la participation de la société civile et des acteurs économiques et sociaux inventive et efficace pour que la société civile soit associée à toutes les politiques, y compris la politique de développement de manière à construire une Europe prospère et solidaire respectueuse de ses valeurs.

Si vous souhaitez participer à cette rencontre, vous devez vous inscrire en envoyer un message à l’adresse : europe-centrale-orientale@auf.org.

Vous êtes titulaire d’un diplôme Bac+4 et vous êtes francophone ? Intégrez l’Institut de la Francophonie pour l’Administration et la Gestion, à la rentrée 2015

Afiche-IFAG-2015L’Institut de la Francophonie pour l’Administration et la Gestion (IFAG) a ouvert le concours d’admission pour la promotion 2015-2016. Institution d’excellence à vocation internationale, l’IFAG forme des cadres de haut niveau en économie et gestion. Il délivre, en partenariat avec des universités renommées de l’espace francophone, des diplômes – Master 2, les spécialités ci-dessous :

 Administration des Entreprises (Diplôme délivré par l’Université de Nantes)
 Management Public (Diplôme délivré par l’Université de Liège)
 Parcours Gestion publique européenne
 Parcours Management des institutions publiques
 Entrepreneuriat social et culturel (Diplôme délivré par l’Université Lumière Lyon 2)
 Parcours Entrepreneuriat en économie sociale et solidaire
 Parcours Entrepreneuriat des projets culturels
 Management du Tourisme et des loisirs (Diplôme délivré par l’Université de Corse et l’Université Cadi Ayyad de Marrakech)
 Master Conseil et Expertise en Action Publique /CEAP/ – Parcours : Professionnel & Recherche

Le coût des formations, comparable à celui des grandes écoles et universités européennes est subventionné intégralement par l’AUF. Seule une contribution à la vie étudiante (logement dans la résidence universitaire, assurance, transport de la résidence à l’Institut etc.), est à prendre en charge par l’étudiant.

Inscription en ligne du 06 janvier 2015 au 14 avril 2015.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

www.ifag.auf.org

Concours de traduction « Mot à monde » : la phase locale

La phase locale du concours national de traduction « Mot à monde » a eu lieu jeudi 2 mai 2015 au Lectorat de français de l’Université de Bucarest.

Cette année, nous avons enregistré treize candidatures, soit une bonne vingtaine d’étudiants (issus de l’Université de Bucarest et de l’Université de Techniques de Construction de Bucarest) ; tous ont fourni des traductions de haute-volée.

Rappelons que cette année, les candidats ont dû traduire un extrait du roman Meursault, contre-enquête, de l’écrivain algérien Kamel Daoud, qui a remporté, le 26 septembre 2014, le prix des Cinq Continents, décerné par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Ce roman fut également le Choix roumain de la Liste Goncourt 2014. L’auteur, Kamel Daoud, viendra à la rencontre des étudiants de l’Université de Bucarest en marge du prochain Salon du Livre de Bookfest, au mois de mai.

Le jury bucarestois était composé de Luminita Diaconu (Maître de Conférences à l’Université de Bucarest), de Lucia Visinescu (enseignante à l’Université de Bucarest) et de Benjamin Demay (lecteur de français à l’UTCB). Il a su reconnaître la qualité des candidats suivants :

PREMIER PRIX

Équipe 1 : Mihaela Chirobocia et George Alexandru Săcuiu

Etudiants en première année de Master « Etudes françaises et francophones », Mihaela Chirobocia et George Alexandru sont les auteurs de la meilleure traduction. Ils ont remporté des bons d’achat à la Librairie française Kyralina d’une valeur de 200 RON chacun. Leur traduction va être soumise à l’évaluation du jury national, basé à Cluj. Pour découvrir leur traduction, merci de cliquer ici.

L'équipe lauréate du PREMIER PRIX composée de Mihaela Chirobocia et George Alexandru Săcuiu

DEUXIÈME PRIX

Équipe 13 : Alice Raduta

Etudiante en deuxième année de Master « Etudes françaises et francophones », Alice Raduta a remporté un bon d’achat à la Librairie française Kyralina.

DSC08060

TROISIÈME PRIX

Équipe 7 : Despina Jderu et Maria Grigore

Etudiante en deuxième année de Licence à la Faculté de Lettres, Despina Jderu et Maria Grigore  ont remporté un bon d’achat à la Librairie française Kyralina.

DSC08059

Un grand bravo au reste des candidats :

Equipe N°2 : Cristina Basarabescu et Madalina Ancutoiu
Equipe N°3 : Botan Alexandra-Georgiana et Duţă Alexandra-Maria
Equipe N°4 : Păun Luciana Iuliana et Rizoiu Alexandra Camelia
Equipe N°5 : Chitu Maria Sorina
Equipe N°6 : Cristina Ciupageanu
Equipe N°8 : Lupascu Eugenia
Equipe N°9 : Larisa Rusu et Andreea Tone
Equipe N°10 : Rebeca Catanescu et Denisa Marinescu
Equipe N°11 : Mihaita Maria Minodora et Serban Ana Maria Eugenia
Equipe N°12 : Alina Moroianu et Marilena Petre

Concours de traduction à destination des étudiants de l’UNIBUC

affichesardine (1)Dans le cadre du Cinquantenaire de la Maison d’édition l’Ecole des Loisirs, spécialisée en littérature d’enfance et de jeunesse, le Département de langue et littérature françaises de l’Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut français de Roumanie, organise un concours de traduction à destination des étudiants de l’Université de Bucarest et des élèves de XIIe de « Şcoala Centrală » de Bucarest. Ce concours de traduction vise à mettre en lumière l’œuvre de Manuela Draeger (hétéronyme d’Antoine Volodine) et plus particulièrement son roman Le radeau de la sardine, publié en 2009 à l’Ecole des Loisirs. Ce roman n’a jamais été traduit en Roumanie. L’objet de ce concours est d’en traduire un extrait en roumain.

Conditions de participation

Le concours est ouvert aux étudiants en licence et master dûment inscrits à l’Université de Bucarest. La limite d’âge des participants est de 25 ans maximum au 31 juin 2015. La participation est individuelle, les traductions faites en collaboration ne seront pas acceptées. Chaque participant ne peut proposer qu’une seule version roumaine du texte proposé.

Inscription au concours

Les inscriptions se feront entre le 1er et le 27 avril 2015 (inclus) au Lectorat de l’Université de Bucarest, auprès du lecteur de français, M. Frédéric Bonnor. Chaque participant présentera sa carte d’étudiant et sa carte d’identité/son passeport et remplira un formulaire qu’il remettra au lecteur de français.

Dépôt des traductions

Les traductions seront déposées au Lectorat de français entre le 28 et le 30 avril 2015. Les participants présenteront, outre la traduction, deux enveloppes blanches de format A6, au contenu identique, renfermant une épigraphe de leur choix (proverbe/ vers/ citation, etc. de dix à quinze mots) qui permettra, lors de l’étape finale du concours, d’identifier les auteurs des traductions.

LE RÈGLEMENT :

Téléchargez le règlement en cliquant ici pour connaître le format des traductions et les procédures de sélection des candidat(e)s pour la finale.

TELECHARGEZ LE TEXTE A TRADUIRE, EN CLIQUANT ICI.

La finale

La réunion finale aura lieu le jeudi 14 mai 2015, à partir de 17h00, à la librairie française Kyralina (Strada George Enescu, N°8, Bucarest). Chacun des quatre finalistes, après s’être fait identifier comme auteur de la traduction, devra présenter celle-ci et expliquer ses choix devant le jury.

Le mois de la francophonie au Lectorat de français – Mars 2015

Comme chaque année, le mois de mars – pendant lequel nous fêtons la francophonie – fut jalonné de plusieurs temps fort pour le Lectorat de français de l’Université de Bucarest.

Jeudi 5 mars 2015 : Journée internationale pour les droits des femmes

Comme chaque année depuis trois ans, la Faculté de Sciences Politiques et le Lectorat de français de l’Université de Bucarest ont organisé, en partenariat avec l’Institut français de Roumanie et la Faculté de Langues et littératures étrangères de l’Université de Bucarest, un événement francophone pour la Journée internationale pour les droits des femmes. Cette journée était l’occasion de débattre et d’échanger avec des universitaires spécialistes de la condition de la femme en Roumanie. Elle fut aussi l’occasion d’échanger avec Son Excellence Madame l’Ambassadeur de la République du Liban – Rana Mokkaden – et Son Excellence Madame l’Ambassadeur de la République de Tunisie – Boutheina Labidi. Enfin, nous avons remis les prix du Concours d’articles de presse aux meilleurs candidats, nous félicitons au passage Alexandra Statescu, la grande gagnante du concours. La centaine d’étudiants présents ont confirmé le succès de cette troisième édition de la Journée internationale pour les droits des femmes à l’Université de Bucarest !

Vendredi 13 mars : Concours de photos « Patrimoine à la folie – les parasites urbains »

Ce concours, organisé par les trois Lectorats de français de Bucarest (UNIBUC, UPB, UTCB), a réuni 21 étudiants qui ont suivi une courte formation aux pratiques de la photographie, formation donnée par Vlad Eftenie, puis qui ont participé à une visite guidée d’un quartier de Bucarest, visite conduite par Loredana Bruma, architecte et présidente de l’Association Rhabillage. Le troisième prix a été attribué à Ancuta Ilasi, étudiante à l’Université de Bucarest.

Mardi 17 mars : Pique-nique francophone poétique « Haikunoi »

Sur l’initiative de l’Institut français de Roumanie, plusieurs dizaines de pique-niques ont eu lieu simultanément dans toute la Roumanie, ce jour-là. Les étudiants de l’Université de Bucarest se sont réunis – avec d’autres étudiants francophones – à Casa Universitarilor pour pique-niquer et écrire de courts poèmes diffusés ensuite sur les réseaux sociaux. Dans un premier temps, ils ont pu écouter les discours de Messieurs Fabien Flori (directeur de l’AUF-BECO) et de Yann Frollo de Kerlivio (directeur de Business France en Roumanie).

Jeudi 26 mars : finale du concours « Et si tu étais eurodéputé pendant un an ? »

Le concours « Et si tu étais eurodéputé pendant un an ? » était organisé par la Faculté de Sciences Politiques de l’Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut français de Roumanie et le Lectorat de français. Il s’adressait aux lycéens francophones de Roumanie. Toutes les candidatures étaient de grande qualité et témoignaient d’un excellent niveau en Français. Au total, il y avait deux équipes de Colegiul Naţional Andrei Şaguna de Brasov, une équipe de Colegiul Naţional Costache Negri de Galaţi, une équipe de Colegiul Naţional ,Anastasescu de Roşiorii de Vede et enfin une équipe de Colegiul Naţional Petru Rareș de Suceava. Les trois meilleures équipes ont remporté un voyage à Bruxelles pour visiter le Parlement européen en compagnie de Cristian Preda.

Vendredi 27 mars : Colloque «  La francophonie roumaine : passé, présent et avenir »

Ce colloque était organisé par le Département de français, avec le soutien de l’Institut français de Roumanie, à l’occasion du centenaire de la mort de Pompiliu Eliade (1869-1914). Plusieurs universitaires de haute volée ont pu, pendant la journée, faire un point sur les dernières recherches traitant de la francophonie en Roumanie.