JEUDIdactiques – 7 avril -10h-12h Amphithéâtre Hasdeu

7_avril_JEUDIdactiques
Rencontres professionnelles et étudiantes « Les JeudiDactiques » – organisées à Bucarest le 7 avril 2016 de 10h à 12h dans l’amphithéâtre Hasdeu (2ème étage) sur la thématique « Evaluer, certifier les compétences de français : Pour quoi faire ? » par l’Université de Bucarest et l’IFR en partenariat avec l’Inspection Scolaire de la Ville de Bucarest, le Lectorat de français de l’Université de Bucarest et le Centre de Réussite Universitaire (CRU – AUF) de l’Université de Bucarest, le Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), l’ARPF et  l’ARDUF.
 
Une conférence tenue par M. Sébastien PORTELLI, Responsable du bureau des tests (TCF et ev@lang) – Département évaluation et certifications du CIEP.

Rencontre avec Alexandre Romanes – Librairie Kyralina

Alexandre et Delia Romanes -

Le jeudi 7 avril, à 19h, le Lectorat de français vous invite à rencontrer à la librairie française Kyralina Alexandre Romanès, poète français et cofondateur du cirque Romanès, premier cirque Tzigane du continent européen, avec sa femme Délia Romanès. Edité par la prestigieuse maison d’édition Gallimard, ses trois recueils de poèmes sont consacrés à la culture tzigane « Un peuple de promeneurs » (2011), « Sur l’épaule de l’ange » (2010) et « Paroles perdues » (2004). Une rencontre rare et un beau moment de poésie à partager.

Entrée libre

 

Concours de traduction MOT A MONDE 2016

Congoinc

Le Lectorat de français de l’Université de Bucarest, le Lectorat de français UTCB, l’Organisation Internationale de la Francophonie en partenariat avec le Département de français de la Faculté de Langues et Littératures Etrangères, le CRU de l’Université de Bucarest, l’Institut français de Bucarest et le Service de Coopération organisent la phase locale du concours de traduction « MOT A MONDE ».

L’ouvrage sélectionné cette année est « Congo Inc. » de In Koli Jean Bofane – prix des 5 continents de la Francophonie 2015.

Résumé :

Le jeune Isookanga, Pygmée ekonda, piaffe dans son village de la forêt équatoriale où un vieil oncle prétend régir son existence. Depuis qu’il a découvert l’Internet et les perspectives d’enrichissement immédiat que promettent mille variantes de la mondialisation, il n’a plus qu’un objectif : planter là les cases, les traditions, la canopée millénaire et le grincheux ancêtre pour monter à Kinshasa faire du business. Il débarque donc un matin dans la capitale, trouve l’hospitalité auprès des enfants des rues et rencontre Zhang Xia, un Chinois qui fait commerce de sachets d’eau potable et dont il devient l’associé. L’avenir est à lui !
Pendant ce temps, à Kinshasa et ailleurs, le monde continue de tourner moyennement rond : des seigneurs de guerre désoeuvrés aux pasteurs vénaux, des conseils d’administration des multinationales aux allées du Grand Marché, les hommes ne cessent d’offrir des preuves de leur concupiscence, de leur violence, de leur bêtise et de leur cynisme.
Qui sauvera le Congo, spolié par l’extérieur, pourri de l’intérieur ? L’innocence et les rêves, les projets et la solidarité. La littérature, bien sûr, quand elle est comme ici servie par un conteur hors pair, doté d’un humour caustique et d’une détermination sans faille.

L’inscription au concours et la traduction sont à envoyer jusqu’au 20 avril (minuit) à virgile.prodhomme@institutfrancais.ro

La finale du concours aura lieu le jeudi 28 avril au Lectorat de français de l’Université de Bucarest ( salle 402, 4ème étage , 5-7 rue Edgar Quinet).

Inscription

fiche_inscription_motamonde_2016

Texte à traduire 

Extrait de CONGO INC _traduire

Concours de photo -La ville, passé et présent

schita afis photo copy4

Le Lectorat de français de l’Université UTCB et le Lectorat de Français de l’Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut français de Bucarest, la Faculté de Langues et Littératures Etrangères et le Département de français organisent un concours photo, destiné aux étudiants des deux universités.

Le vendredi 1er avril, de 12h à 18h, des étudiants feront un parcours avec le photographe Vlad Eftenie, autour de lieux qui représentent l’architecture passée et présente de Bucarest.

Les étudiants devront ensuite avec leur appareil photo ou téléphone portable, choisir une photo et des mots de la francophonie qui lui correspondent :

http://www.dismoidixmots.culture.fr/ressources/la-thematique-et-les-dix-mots

Règlement du concours ici :

Concours de photo « Patrimoine à la folie %221

Lecture musicale – Carole Zalberg – 21 mars 16H30

carole zalberg

Le CRU de l’Agence universitaire de la Francophonie,l’Université de Bucarest et  le Lectorat de français UNIBUC vous invitent à une lecture de l’auteure Carole Zalberg accompagnée du guitariste Zacharias Exacoustos, le lundi 21 mars à 16h30 au Lectorat de français.

L’auteure lira un passage de son ouvrage « feu pour feu ».

Pour plus d’informations:

http://carolezalberg.com/tag/feu-pour-feu/

 

#Haikunoi2016 – Picnic Poetic – 18 mars

 

haikunoi2016.jpg

A l’occasion du Mois de la Francophonie, l’Institut Français de Roumanie organise la deuxième édition des Pique-niques poétiques-#Haikunoi2016, le vendredi 18 mars de 12h00 à 14h00 à la Casa Universitarilor à Bucarest. Cet évènement permettra de promouvoir le plurilinguisme et de fêter tous ensemble la richesse linguistique française

Le temps fort de cette édition consiste dans l’échange de haikus en français sur les réseaux sociaux.

Vous voulez participer au pique-nique francophone #Haikunoi2016? Que devez vous faire ?

• Rejoignez l’événement sur Facebook #Haikunoi2016 – Picnic Poetic;
• Vérifiez l’endroit où le pique-nique sera organisé dans votre ville;
• Invitez vos amis et venez nombreux le vendredi 18 mars, de 12h à 14h;
• Prévoyez quelque chose à grignoter et pensez à préparer un petit poème du type Haïku (vous êtes libres de l’écrire sur place, lors du pique-nique);
• Durant l’évènement, publiez votre Haïku sur votre page personnelle Facebook ou sur la page de l’événement en mettant le hashtag #Haikunoi2016;
• Si vous voulez publier un autre type de contenu (photo, vidéo), n’oubliez pas d’ajouter le #Haikunoi2016;
• Dans le cas où vous ne disposez pas d’un portable avec une connexion internet, nous vous invitons à écrire vos Haïkus à la main sur l’un des panneaux, sur un papier disponible sur place, ou encore sur des ballons : nous allons les photographier et les mettre en ligne;
• Si vous ne pouvez pas être avec nous sur les lieux des pique-niques, n’hésitez pas à publier vos Haïkus sur votre page en ajoutant bien sûr le même #Haikunoi2016.