Retour sur les activités du CRU – Jeudidactiques

Le Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest, en coopération avec l’Inspectorat scolaire de la Ville de Bucarest (ISMB), le Lectorat de français de l’Université de Bucarest ont organisé avec succès une activité de formation avec les étudiants de la Faculté de Langues et de Littératures Etrangères (Philologie, LMA, TI) et une rencontre professionnelle de l’enseignement du FLE avec les enseignants du préuniversitaire, le mercredi 23 et le jeudi 24 novembre 2016 au siège du CRU situé dans le bâtiment de la Faculté des Langues et des Littératures Etrangères.

L’activité déroulée dans le cadre des Jeudidactiques ayant le titre Linguistique appliquée à la Didactique.

L’Intervenant-invité 1: Henri Portine, Université Bordeaux-Montaigne et l’Intervenant 2 : Sonia Berbinski, Université de Bucarest ont proposé une série d’activités qui ont été jugées très utiles par les étudiants et par les enseignants participants.

sans-titre e

Un premier travail a consisté dans les activités organisées autour des langages des professions parmi lesquelles celle de documentaliste ayant comme public les étudiants en LEA.

Se situer par rapport au langage quotidien, ce qui permet — par un léger décentrage, sur lequel il serait intéressant de s’interroger d’ailleurs — aussi d’envisager les « langues de spécialité » ou « discours de spécialité » en SHS : on y trouve aussi — quand le discours n’est plus strictement technique — des « glissements sémantiques », des « recherches de convergence sémantique », des métaphores, etc.

 

Un second travail a eu comme sujet l’enseignement du FLE en contexte roumain, en faisant des applications sur les questions de reformulation, de synonymie.

Les interventions reposaient à la fois sur une réflexion sur les missions de l’école, sur le contexte psycho-pédagogique des apprentissages linguistiques et sur la pratique d’exercices précis et tenant compte de la « réalité de la classe ». C’est pourquoi on a procédé en deux temps : dresser le contexte et définir la problématique d’abord afin de bien montrer ce qui était en jeu ; exposer ensuite le déroulement du travail afin de montrer la traduction de la problématique dans le vécu quotidien de la formation linguistique.

Le public s’est impliqué pleinement dans ces activités qui ont été une étape dans leur perfectionnement linguistique et pédagogique.

3 4

5

Le Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest, en coopération avec), le Lectorat de français de l’Université de Bucarest ont organisé une activité de formation avec les étudiants de la Faculté de Langues et de Littératures Etrangères (Philologie, LMA, TI) dans le domaine des langages de spécialité ayant comme invité Mme Corina VELEANU, de l’Université Lyon II. La mission d’enseignement effectuée à l’invitation du Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest sous le patronage de l’Agence Universitaire de la Francophonie s’est déroulée sous la devise « Pour les jurilinguistes de demain » du 28 octobre au 5 novembre 2016.

6 7

Objectifs :

– Introduction à la jurilinguistique : Qu’est-ce que la jurilinguistique : pères fondateurs au Canada et en France, raisons d’être, le bilinguisme et le bijuridisme canadien, le multilinguisme et le multijuridisme au sein de l’UE, absence d’études en jurilinguistique en Afrique et en Asie, résistances et facteurs facilitateurs, etc.

– Sensibilisation au poids et au rôle des mots dans la construction et évolution juridiques d’une société en tant que communauté humaine structurée selon des règles.

– Prise de conscience des interactions entre différents systèmes juridiques au sein : a) d’une même société ; b) au sein de systèmes multi-étatiques ;c) au niveau global : interjuridicité et interculturalité, contacts et perméabilité entre droit « occidental » et droit « Traditionnel » ; entre droit romano-germanique et common law

– Prise de conscience des conséquences linguistiques de ces interactions: néologismes internes et externes ; récupération politique du juridique, tel que cela est reflété par les mots qui disent le droit ; influence du français langue-culture juridique en Europe à travers les facteurs extra-linguistiques et intra-linguistiques

– Pratique de la traduction juridique en milieu multiculturel.

Mme Corina VELEANU a travaillé avec les étudiants des LEA, du Master – Culture et Langages des Organisations Européenne (CLOE), du MTTS – traducteurs et interprètes de spécialité, MEFIC – master européen pour la formation des interprètes de conférence et avec les enseignants de notre université les thématiques suivantes :

Thématiques spécifiques des cours-ateliers : la terminologie et autres problématiques linguistiques autour de la corruption, des lanceurs d’alerte, des nouvelles normes en droit international, de la migration et des droits des minorités.

8 9

L’expérience a été enrichissante pour tous les participants à cette activité.

Rapport Activité 23

La Liste Goncourt / Le Choix roumain 2016

La quatrième édition de l’événement « La Liste Goncourt / Le Choix roumain », devenu déjà une tradition au sein du Département de Langue et Littérature Françaises de l’Université de Bucarest, continue et enrichit un exercice intellectuel passionnant autour de la littérature française de l’extrême contemporain, occasion pour nos étudiants de rester branchés à l’actualité littéraire française et d’explorer un champ de recherche relativement nouveau à Bucarest. Les seize titres qui ont fait l’objet de la sélection annoncée par l’Académie Goncourt au mois de septembre 2016 ont donné lieu à une série de débats passionnants qui ont permis aux membres du Jury bucarestois, encadré par Lidia Cotea, de mettre à l’épreuve leurs compétences et connaissances en matière de critique et de théorie littéraire, car les livres ont été mis sous une loupe technique, qui s’est proposé d’éviter les clichés et l’enthousiasme spontané suscité par tel ou tel titre. Un point spécial à mentionner est l’organisation, le 25 octobre 2016, de la table ronde Enjeux de la littérature française de l’extrême contemporain. La Liste Goncourt 2016, avec la participation de Lidia Cotea, Alexandra Ilina, Despina Jderu, Mihaela Chirobocia, Cristina Constantin, Diana Dinică, Alexandra Stătescu et Oana Blidaru.

Images :

http://www.unibuc.ro/depts/limbi/literatura_franceza/cerc-stud-ale-depa/docs/2016/oct/26_14_27_01Masa_rotunda_Juriu_Goncourt_Bucuresti_1.jpg

http://www.unibuc.ro/depts/limbi/literatura_franceza/cerc-stud-ale-depa/docs/2016/oct/26_14_27_25Masa_rotunda_Juriu_Goncourt_Bucuresti_2.jpg

http://www.unibuc.ro/depts/limbi/literatura_franceza/cerc-stud-ale-depa/docs/2016/oct/26_14_27_33Masa_rotunda_Juriu_Goncourt_Bucuresti_3.jpg

Le rapport du Jury et les meilleurs comptes rendus sont publiés dans RCSDLLF, no 5/2016, ISSN 2286-1165.

 

Rapport – Activité 21

Le 28 mai 2016 a eu lieu la manifestation scientifique (Journée d’études) inscrite dans la série réalisée dans la cadre du projet « Langage(s), Discours et Traduction » sous le titre « Du mot au discours ».

 

Jo_etudes_ling

Cette Journée s’est inscrit dans le cadre des projets montés entre l’Université de Bucarest et l’Université de Poitiers. Elle a été ouverte aux étudiants de Licence, Master et Doctorat et à tout public intéressé par la thématique. Les intervenants ont échangé dans la majorité des cas en français, mais aussi en roumain, en italien, en allemand et en anglais. Y ont participé des invités de l’Université de Poitiers (les enseignants David González et Emmanuelle Simon), des enseignants de l’Université de Bucarest qui ont coordonnée en général les communications des étudiants, ainsi que des intervenants au niveau LMD, des boursiers « Eugen Ionesco ». L’expérience a été fructueuse pour tous les acteurs de cette manifestation.

Voilà quelques témoignages :

rapcru rapcru2

rapcru4 rapcru5

rapcru6 rapcru7

 

Nous espérons que de cette façon le gout pour la recherche des étudiants sera réveillé.