Ouverture d’un Master double diplôme avec la Faculté de journalisme de l’Université de Bucarest

Master francofon_2015

 

La Faculté de journalisme et des sciences de la communication a ouvert un Master double diplôme avec l’Université Lumière Lyon 2 .

Pour plus d’informations merci de cliquer sur le lien suivant :

http://www.fjsc.unibuc.ro/home/master/programul-de-masterat-prezentare/medias-developpement-et-societe-if 

Concours de lecture et production écrite LIREGAL 2016-2017

20170615_142114

Organisé par l’Inspectorat scolaire de Bucarest, le Lycée théorique Spiru Haret en partenariat avec l’Institut français de Bucarest, le concours de lecture et de production écrite en français « LIREGAL 2016-2017 » pour sa 3ème édition, a permis de promouvoir la littérature francophone dans l’enseignement secondaire.

Pendant toute l’année, des élèves de collège et lycée ont pu lire, analyser, créer en français, avec la lecture d’auteurs comme Erik Orsenna, Jules Verne, Eric Emmanuel Schmitt, etc…

20170615_141031 20170615_141123.jpg 20170615_14233220170615_140931

Écoles participantes 

Collège National « Spiru Haret » – prof. Mihaela Zoicaş

École Centrale – prof. Gabriela Zota

– prof. Mihaela Bacali

– prof. Alice Grosu

– prof. Alice Grigore

Collège National « Mihai Viteazul » – prof. Oana Petre

Collège National « Ion Neculce » – prof. Consuela Gheorghe

École nr.49 – prof. Valentina Stoian

Lauréats 

A2

Natalia Hârşan I École Centrale

Bianca Moroianu I École Centrale

Andra Bârsan II École Centrale

Maia Pricopie II École Centrale

Luca Ilie III École Centrale

Carina Olariu III École Centrale

Vlad Matei Angheluţă III École no 49

Alexandru Mândru Mention très bien École Centrale

Ilinca Dora Andone Mention bien École no 49

Damian Botofei Mention bien École no 49

A2+/B1

I. E. Onea I École Centrale

Mara Şendroiu II Collège National « Mihai Viteazul »

Silvia Nedelea III Collège National « Ion Neculce »

Eylem Gürel Mention très bien Collège National « Mihai Viteazul »

Sabina Stoica Mention très bien Collège National « Spiru Haret »

Mihaela Filip Mention bien Collège National « Ion Neculce »

Ioana Voicu Mention honorable Collège National « Mihai Viteazul »

B1+/B2

Sara Maria Şerbu II Collège National « Spiru Haret »

 

 

Le 5 juin, Journée Mondiale de l’Environnement Où va la terminologie roumaine de l’environnement et du développement durable?

 ContasTER_CRU_15 juin - copie

Le 5 juin, Journée Mondiale de l’Environnement

Où va la terminologie roumaine de l’environnement et du développement durable?

(Salle 404, Edgar Quinet, le jeudi 15 juin 18h-20h)

Le jeudi 15 juin 2017, la filière française de la section de Traduction-Interprétation et du Master de Traductions Spécialisées et Études Terminologiques de la Faculté de Langues et Littératures Etrangères de l’Université de Bucarest va célébrer la Journée mondiale de l’environnement (5 Juin) par une table ronde intitulée « Où va la terminologie roumaine de l’environnement et du développement durable?», organisée sous le patronage du Département de Langue et Littérature Française (DLLF) et du CRU.

Au programme, des contributions d’étudiants ou mastérants ayant compilé des glossaires ou réalisé des recherches terminologiques sur objectif de traduction en la matière, membres du groupe de recherche étudiante en linguistique appliquée ContrasTER, ainsi que des interventions d’enseignants ayant dirigé des recherches en terminologie de l’environnement ces dernières années, et une conférence sur le vocabulaire roumain du développement durable.

Parmi les participants: Sonia Berbinski (responsable du CRU), Anca-Marina Velicu et Lucia Visinescu (co-responsables du GRE ContrasTER), étudiants en licence et en master du DLLF.

Concours de traduction- L’autre qu’on adorait – Finale – 23 mai 2017

cusset_concours_1

Le Département de langue et littérature françaises de l’Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut français de Roumanie,  le Lectorat de français de l’Université de Bucarest  et le CRU AUF de l’Université de Bucarest ont invité à participer à un concours de traduction d’un extrait de l’ouvrage « L’autre qu’on adorait » de Catherine Cusset (Choix Goncourt roumain 2016) .

Le mardi 23 mai 2017 à la Librairie française Kyralina a eu lieu la finale du concours de traduction où les finalistes ont pu expliquer devant le jury, le choix du traducteur et les difficultés rencontrées.

Le jury était composé des membres suivants :

– Invités :

  • Lidia Bodea (Directrice des éditions Humanitas)
  • Magda Raduta (Faculté des Lettres-UNIBUC)

– Hôtes :

  • Mihaela Stanica  (Faculté de Langues et Littératures Etrangères-UNIBUC)
  • Laurentiu Zoicas (Faculté de Langues et Littératures Etrangères-UNIBUC)

Les 3 prix :

Premier prix : Diana Dinica – 500 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Deuxième prix : Alexandra Statescu – 300 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Troisième prix : Miruna Machita – 200 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Mentions honorables : 

Andreescu Elena

Constantin Cristina

CUS1 CUS2CUS5 CUS6 CUS7CUS8

Concours de traduction : »L’autre qu’on adorait » – Catherine Cusset – Choix Goncourt roumain

cusset_concours_1

Le Département de langue et littérature françaises de l’Université de Bucarest, en partenariat avec l’Institut français de Roumanie,  le Lectorat de français de l’Université de Bucarest  et le CRU AUF de l’Université de Bucarest vous invitent à participer à un concours de traduction d’un extrait de l’ouvrage « L’autre qu’on adorait » de Catherine Cusset (Choix Goncourt roumain 2016) .

Les 3 prix :

Premier prix : 500 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Deuxième prix : 300 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Troisième prix : 200 LEI en bon d’achat à la librairie française Kyralina

Les inscriptions ont lieu au Lectorat de français du 5 avril au 5 mai et les traductions sont à remettre jusqu’au 5 mai.

Pour toutes informations supplémentaires, vous pouvez consulter le règlement et le passage choisi (le livre est à consulter au Lectorat de français):

CONCOURS Lautrequonadorait(règlement étudiants)_2017

CONCOURS DE TRADUCTIONS_l’autrequonadorait

Rencontre-dédicaces avec In Koli Bofane – Librairie française Kyralina – 29 mars – 19h

 

17426313_1254365738011632_1830383618922024495_n

Rencontre-dédicaces avec In Koli Bofane, lauréat du Prix des 5 continents 2015, pour son roman « Congo Inc ». Auteur de « Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux » (Gallimard Jeunesse), lauréat du Prix de la Critique de la Communauté Française de Belgique, il est en Roumanie à l’invitation de l’Institut français de Roumanie, en partenariat avec la Délégation Wallonie – Bruxelles et l’AUF. Ses ouvrages ont été traduits aux USA, en Allemagne, au Brésil, en Corée, en Slovénie. Cette rencontre sera également enregistrée dans le cadre de nos émissions littéraires co-produites avec Radio Romania Internationale. Entrée libre.
http://www.actes-sud.fr/contributeurs/bofane-koli-jean-0

Activités CRU – Lectorat français de Bucarest

 

INVITATION

Nous avons l’honneur et le plaisir de vous inviter à prendre part aux Journées de la francophonie déroulées à la Faculté des Langues et des Littératures Etrangères de l’Université de Bucarest, organisées par le Centre de Réussite Universitaire de notre université en coopération avec l’Institut français de Roumanie, par l’entremise du Lectorat de français.

Programme :

Lundi, 20 mars 2017, 12h-14h, Pique-nique poétique – « Haikunoi » Casa Universitarilor, str. Dionisie Lupu
Mardi, 21 mars, 10h-14h Miroir des Signes et des Sens. Rencontre des étudiants – traducteurs/créateurs avec les auteurs: l’artiste Cristian Gafitescu, Iasi.

Atelier d’écriture.

Salle 402/404, Lectorat de français/siège du CRU-UB
Du 20 au 31 mars Imaginaires francophones. Signes et sens. Café artistique.

Exposition Image – Texte.

Concours de photo +texte + traduction «Lectures parallèles» : Les œuvres de Maria Baciu, Miron Radu Paraschivescu.

 

FLLS, siège du CRU
la semaine 20 – 25 mars 2017 Les voix de la francophonie: élèves des Collèges Nationaux « Gh. Sincai » et étudiants de FLLS – rencontres Salle de Lectures de la Faculté des Lettres

Sonia Berbinski

Maître de Conférences

Faculté des Langues et des Littératures Etrangères

Responsable du Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest

 

Le Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest et le Lectorat de français de l’Université de Bucarest vous invitent à participer à une rencontre avec l’artiste Cristian Gafițescu qui a fait de la coquille d’œuf une œuvre d’art.

oeuf

La sculpture en œuf s’accompagne de sa passion pour l’art de la photo. La manifestation aura lieu mardi, 21 mars 2017 à partir de 10h00 à la Faculté des Langues et des Littératures Etrangères, salle 402. Cette activité se veut transdisciplinaire car les photos des sculptures seront les sources d’inspiration pour les étudiants coordonnés par Virgile Prod’Homme, Lecteur français à FLLS et par Sonia Berbinski, Maître de Conférences pour créer des textes.

Public: Toute personne intéressée de l’activité ;

Invité : Ing. Cristian Gafitescu

gafitescu

«Lectures parallèles»

Concours de traduction – Les œuvres de Maria Baciu – Zodiac cu…otravuri, Miron Radu Paraschivescu – Cântice Tiganesti, Marin Sorescu – Singur printre poeti (parodii).

Le Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest, le Département de français et le Lectorat de français de l’Université de Bucarest vous invitent à participer au lancement du Concours de traductions littéraires – Du pamphlet à la traduction qui prendra fin le 27 mai 2017. A part le travail proprement dit de traduction, notre intérêt est de stimuler les étudiants-traducteurs à réfléchir sur les difficultés rencontrées dans le processus de recomposition du sens dans le passage de la LD (langue de départ) à la LA (langue d’arrivée ou langue cible).

« Traduire, c’est tout d’abord savoir lire, en préparant ainsi les conditions pour la retraduction et la relecture du texte dans LA. Par ses caractéristiques, comme celle d’extraire ses effets de sens de l’exploitation du figement et du défigement (parmi d’autres stratégies), le texte pamphlétaire amène le traducteur devant une série d’obstacles tant au niveau de la lecture qu’à celui de la traduction et de la relecture. Il ne pourra les franchir que grâce à une bonne compréhension et interprétation du matériel à traduire. » (Sonia Berbinski, « La fidélité infidèle : le défigement dans l’écriture pamphlétaire », in Mohammed Jadir et Jean-René Ladmiral, L’expérience de traduire, Honoré Champion, France).

 

La manifestation aura lieu mardi, 21 mars 2017 à partir de 10h00 à la Faculté des Langues et des Littératures Etrangères, salle 402. A cette occasion sera présenté le calendrier du concours.

O vrăjitoare! O teroristă! O…aia! chinezii nu o suportă! Egiptenii,nu! Grecii,la fel! Noi, adică, de ce am suporta-o?…

 

Une sorcière ! Une terroriste ! Une…quelque chose ! Les Chinois ne le supportent pas ! Les Égyptiennes, non plus ! Les Grecs aussi ! En d’autres termes, pourquoi le supporterions-nous ?

 

 

 

 

 

 

 

Ma chère soeur, je vous…je…moi…

Je vous prierais, ben…quoi…

Jusqu’au printemps me prêter…

Je n’ai pas!

Un seul grain! Mille, vous en avez.

Je n’en ai pas!

 

– Surioară dragă, am…

Am venit să-mi dai şi mie…

Pân’ la primăvară…

– N-am.

– …un grăunte… ai o mie.

– N-am.