Interventions pédagogiques à l’Université de Bucarest : formation en terminologie (Master, Licence en Traduction et Interprétation) et information des formateurs

Interventions pédagogiques à l’Université de Bucarest : formation en terminologie

(Master, Licence en Traduction et Interprétation)

et information des formateurs

 

Du 13 au 16 novembre 2017, Henrik Nilsson, terminologue au Centre de terminologie suédoise TNC et président de l’Association Européenne de Terminologie (AET) a été invité par le Centre de Réussite Universitaire de l’Université de Bucarest à présenter des conférences et animer des ateliers au bénéfice des étudiants en master ou licence de traduction-interprétation ou de langues modernes appliquées, et de leurs enseignants, au Département de Langue et Littérature Française de la Faculté des Langues et Littératures Étrangères. Au cœur de ces interventions pédagogiques : l’expérience suédoise en matière de terminologie et traduction de spécialité, les BDT nationales et européennes, le profil du terminologue et les rapports entre terminologie et traduction en général.

katalog 054.jpg

Juste après la clôture d’un Colloque International en terminologie, une conférence ouverte destinée d’abord à ceux et à celles qui n’ont pas pu en suivre les travaux (pour des raisons d’emploi du temps principalement).

Présentation des organisations (dont l’AET) et des banques de données terminologiques nationales et européennes, ainsi que des principaux réseaux terminologiques européens.

Sujet actuel s’il en est chez nous, puisque la BDT nationale pour le roumain n’est plus actualisée depuis bientôt dix ans (TermRom 2008, plus de 17.000 entrées).

Bien des termes roumains ne sont attestés que dans les BDT et glossaires les ayant proposés en tant qu’équivalents de termes anglais bien implantés, eux.

L’atelier, suivi d’une activité pratique de repérage-observation d’une piste cycliste bucarestoise, aura illustré cette problématique par le cas, emblématique en matière de développement urbain durable, du sas vélo – un objet qui n’existe pas encore dans notre culture urbaine, mais que nous parvenons à concevoir, grâce à la documentation et aux images (il y a des sas vélos dans d’autres pays européens), et qu’il nous faut nommer lorsque nous parlons, en roumain, de ces cultures-là.

Cours-atelier en études terminologiques qui aura mis en vedette les relations entre traduction spécialisée et terminologie, en insistant sur les activités terminologiques menées par les traducteurs.

Exercices portant sur : la discrimination des termes, le choix d’un équivalent interlingual, l’analyse conceptuelle…

Qu’est-ce qu’un tunnel en roumain ? et en français ? Le tout ou chaque tube du tunnel ?

Comment traduire à un Suédois la phrase « mes grand-mères jouaient aux bridge », en l’absence de l’hyperonyme grand-mère (dans cette langue, seuls existent des termes désignant respectivement la « grand-mère maternelle » et la « grand-mère paternelle »)° ?

Un cours-atelier des plus dynamiques, auquel ont également assisté, outre les M1 en traductions spécialisées et études terminologiques et en interprétation de conférence, auxquels il était a priori destiné, des étudiants en L1 de Traduction-Interprétation… et les derniers ont posé les questions de loin les plus intéressantes…

Exemple d’atelier terminologique (cliquez dessus pour les télécharger)  :

Henrik NILSSON_Exercices_Ateliers de terminologie multilingue_CRU-UB_novembre 2017

Termtrad2017_Photos

 

Publicités

Finale du concours de plaidoyers sur le Traité de Saint Germain en Laye -24 novembre – CEREFREA

CENTENAIRE_finale

 

Organisé par l’Université de Bucarest et l’Institut français de Roumanie en partenariat avec le CEREFREA et le CRU de l’AUF, 8 équipes d’ étudiants de l’Université de Bucarest (Collègue juridique franco-roumain, Faculté de Sciences politiques, Faculté de Langues et Littératures Etrangères) ont travaillé autour d’un plaidoyer dans le cadre du traité de Saint Germain en Laye d’avril à novembre 2017 (chaque équipe d’étudiants représentera un pays belligérant parmi 8 pays).

Le vendredi 24 novembre de 10h à 13h, nous aurons la présentation de plaidoyers sur les minorités et les frontières, avec la représentation d’un pays belligérant.

 

 

Offres d’emplois – entreprise CEGEDIM

GEGEDIM

« CEGEDIM est une entreprise de technologies et de services à destination des professionnels de santé, entreprises de santé (laboratoires pharmaceutiques, compagnies d’assurance) et des entreprises de tous secteurs intéressées par les problématiques d’externalisation, d’hébergement sécurisé et d’échanges dématérialisés. L’employeur est le 2ème prestataire de service en France pour la gestion externalisée de la paie, leader logiciels et IT en France avec CEGEDIM INSURANCE SOLUTIONS et Leader chez les pharmaciens UK, Médecins France, Italie, Espagne avec CEGEDIM HEALTHCARE SOFTWARE.

9 postes à pourvoir aujourd’hui : 

·         Consultant(e) SIRH (H/F)

·         Téléconseiller Service Assurance

·         Consultant(e) IT (H/F)

·         Operateur Help Desk (niveau 1) 

·         Gestionnaire de paie Senior

·         Gestionnaire de paie Junior

·         Gestionnaire administratif

La priorité est sur les postes de Téléconseiller service assurances et Operateur Help desk (niveau 1)

Vous pouvez envoyer votre CV à diana.pasareanu@cegedim.com

Lire la suite

JEUDIdactiques – 9 novembre

22688403_1028903790585636_4152825803212751118_n

L’Institut français de Roumanie, l’Université de Bucarest, l’Inspection scolaire de la Ville de Bucarest, Le Lectorat français de Bucarest et le CRU de l’AUF vous invitent à participer aux rencontres professionnelles et étudiantes de l’enseignement du FLE « Les JEUDIdactiques » qui auront lieu le jeudi, 9 novembre 2017 de 10h00 à 12h00 à la Faculté des Lettres et Langues étrangères de l’Université de Bucarest.
Thématique: Le projet d’établissement
Public cible: enseignants, chefs d’etablissement, inspecteurs, conseiller pédagogiques, étudiants…
Adresse: Facultatea de Litere Bucuresti – strada Edgat Quinet nr. 5-7 sector 1, Bucuresti – Amfiteatrul « Iulia Hasdeu », etaj 2
Inscriptions avant le 5 nov 2017 dans la limite des places disponibles : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfwAfU-hHGVD_lDcFgd26IG2yQJT3m5aQW4XHSn3tfxFWCJtQ/viewform

Rencontres avec Leila Slimani – Prix Goncourt 2016

Affiche Goncourt 2017 Fr 3

Le Lectorat de français de l’Université de de Bucarest accueillera le jeudi 26 octobre, la délibération nationale du jury pour le Prix Goncourt Roumanie 2017 de 9h à 11h.

Des étudiants pourront débattre et choisir l’ouvrage faisant partie de la liste des 15 sélectionnés par l’académie Goncourt :

    Nos richesses de Kaouther Adimi (Seuil)

    Taba-Taba de Patrick Deville (Seuil)

    Un certain M. Piekielny de François-Henri Désérable (Gallimard)

    Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud (Flammarion)

    La disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)

    Tiens ferme ta couronne de Yannick Haenel (Gallimard)

    La serpe de Philippe Jaenada (Julliard)

    Nos vies de Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel)

    Bakhita de Véronique Olmi (Albin Michel)

    Niels d’Alexis Ragougneau (Viviane Hamy)

    Trois jours chez ma tante de Yves Ravey (Minuit)

    Summer de Monica Sabolo (J-C. Lattès)

    Les rêveuses de Frédéric Verger (Gallimard)

    L’ordre du jour d’Eric Vuillard (Actes Sud)

    L’art de perdre d’Alice Zeniter (Flammarion)

De plus, l’équipe du Lectorat Unibuc se rendra le jeudi 26 octobre à 18h30 à un débat organisé avec Leila Slimani à la salle Elvira Popesco de l’Institut français de Bucarest.

 

Soirée Equipe UNIBUC – 16 octobre

equipeunibsoirée

Comme chaque année, le Lectorat de français de l’Université de Bucarest organise une soirée d’accueil pour les nouveaux membres de l’équipe UNIBUC, le lundi 16 octobre à 18h00 au Lectorat de français.
 
Cette soirée montrera les activités au cours du premier semestre 2017-2018 :
– Radio
– Cinéma
– Théâtre
Nous aurons aussi une présentation des bourses du gouvernement français effectuée par Pierre-Yves Minguant – Chargé de coopération universitaire à l’Institut français de Roumanie
A la fin, nous aurons un petit quizz francophone pour les étudiants en 1ère année, ainsi qu’une dégustation de produits français.