Conférence « Qu’est-ce que la critique génétique? » par Nicolas Cavaillès

Nicolas Cavaillès a étudié les lettres et la philosophie, à Lyon et à Bucarest. Docteur ès lettres, avec la thèse intitulée : « Suicide, Décomposition, Corruption. Genèse et dialogisme du Précis de Décomposition de Cioran », effectuée sous la direction de M. Jean Pierre Longre, à l’Université Jean Moulin Lyon III. Spécialiste de l’œuvre du penseur roumain Emil Cioran, au sujet duquel il a publié de nombreux articles. Il poursuit des recherches sur l’écriture littéraire, en critique génétique, parallèlement à une activité de rédacteur, et plus particulièrement de critique de théâtre, pour le magazine culturel en ligne Sitartmag. 

Traducteur du roumain en français, il a publié en revue des poèmes d’Emil Botta, et d’Ana Blandiana. Traducteur de Le devenir envers l’être, essai d’ontologie de Constantin Noïca pour la Société Roumaine de Phénoménologie, (à paraître chez Olms). Auteur de plusieurs articles dans les revues Genesis, Cahiers Emil Cioran – Approches critiques, Saeculum, Recto/Verso, La Lettre R, L’atelier du traducteur, L’approche poétique/poïétique. Auteur du livre Le Corrupteur corrompu. Barbarie et méthode dans l’écriture de Cioran.

Publicités

« L’avare » au Ciné-club du Lectorat

Nous vous convions ce vendredi 25 février à la soirée d’ouverture de notre Ciné-club de ce semestre, où sera projeté le film de Jean Girault et/avec Louis De Funès « L’avare » adapté de la pièce-homonyme de Molière.

 

Durée: 1h57
L’histoire: En 1968, dans une maison bourgoise, Harpagon, riche veuf, vit avec ses enfants Cléante et Elise. Tous deux sont amoureux mais craignent que leur père refuse leur choix car ce dernier préfère un mariage d’argent à un mariage d’amour. Harpagon, avare et colérique, est victime de son amour immodéré pour sa cassette de louis d’or. Pour la conserver toute à lui, il doit consentir à marier son fils avec une femme désargentée et sa fille avec son intendant.

Rendez-vous ce vendredi à 16H au Lectorat pour une comédie avec un Funès excellent, et un Molière qui n’a pas besoin de qualificatif.

Soirée Lecture Novembre

Le Groupe Lecture de l’équipe du Lectorat vous propose au mois de novembre une rencontre avec Ana Maria Sandu, écrivain roumain et Fanny Chartres, traductrice francaise, pour une lecture bilingue et un débat sur la traduction.

En 2003, Ana Maria Sandu publie Din Amintirile unui Chelbasan /L’écorchure son premier livre traduit en français par Fanny Chartres aux Editions du Chemin de fer 2010, un poème épique remarqué par les jurys des plus importants prix littéraires. La teinte biographique de ce texte apporte couleur et chaleur à ce long poème. La démarche artistique de l’auteur est accompagnée d’une poétique de l’authenticité, offrant une littérature « vécue » et « non fabriquée ».

Rendez-vous au Lectorat le 24 novembre 2010 à 16H.

Ciné-club 4/11/2010 à 16H

L’Enfant, film belge de Jean-Pierre et Luc Dardenne.

L’équipe du Ciné-Club vous attend ce jeudi pour voir l’Enfant, film ayant obtenu la Palme d’or 2005 du festival de Cannes.

Une œuvre magistrale, âpre, généreuse et vibrante à la fois, interprétée avec grâce et talent par Jérémie Renier et Déborah François.

Pop-corn et boissons offerts !

Un nouvel outil pratique : la page netvibes du lectorat

Dashboard, bureau virtuel, cela vous dit quelquechose ?

L’outil netvibes permet de concentrer en une page les mises à jour de tous les sites qu’on souhaite suivre de près.

Le lectorat vous propose sa page Netvibes. Vous y trouverez :

– un condensé des actualités des lectorats de français des différentes universités de Roumanie,

– une page spéciale actualités pour suivre en temps réel les grands titres de journaux francophones

– une page podcast pour écouter des émissions de radios, les actualités etc.

– une page culture pour suivre les actualités musicales, cinématographiques, littéraires, etc.

– des outils type dictionnaire, calendrier etc.

Pour consulter la page, cliquez sur le lien suivant :

http://www.netvibes.com/lectorat_unibuc#accueil

La page Netvibes se dotera prochainement d’une section d’auto-apprentissage pour tous ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances du français.

Nuit des instituts culturels à Bucarest, vendredi 25 juin 2010

A l’occasion de la Nuit des Instituts vendredi soir, la librairie-café de l’Institut Français vous invite à jouer les libraires ! L’exercice est simple : des cartes postales seront distribuées à tous ceux qui veulent bien se prêter au jeu et recommander dessus un livre qui leur a plu.

Un simple commentaire, quelques lignes : vous avez carte blanche pour permettre d’attirer l’attention sur un livre ou un auteur talentueux que vous aimez ! Pour cela il vous suffit d’avertir Melle Sidonie Mezaize (sidonie.mezaize@diplomatie.gouv.fr) d’ici vendredi de façon à ce que vous puissiez obtenir une ou plusieurs cartes, selon l’inspiration. D’autres cartes seront également mises à disposition du public tout au long de la soirée de vendredi.

Les lecteurs sont souvent les meilleurs prescripteurs, n’hésitez pas à en parler autour de vous !