« Mot à monde » – Le concours de traduction est officiellement lancé !

Comme l’an dernier, “Mot à monde” va se dérouler au Lectorat de français de l’Université de Bucarest, pendant le mois de mars et les lauréats seront invités à Cluj le 5 mai pour la grande finale. Ce concours est ouvert à tous les  étudiants de 18 à 26 ans. Une condition : il faut s’inscrire à 2 !

Le texte à traduire en roumain est un extrait du roman Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier, qui a reçu le prix des Cinq Continents, le 09 décembre dernier. Le jury dont font notamment partie l’écrivain haïtien Lyonel Trouillot, René de Obaldia de l’Académie française et J.M.G Le Clézio (prix nobel de littérature 2008) a décrit le roman comme « le miracle d’êtres qui se sont volontairement retirés d’un monde calciné et qui se retrouvent dans une forêt nordique, frères en humanité et libres de leur vie et de leur mort ».

Voici le texte à traduire :

concours-mot-c3a0-monde-extrait-c3a0-traduire-68-711

Vous pourrez retrouver sur le blog « Concours Mot à monde » le règlement du concours, le texte à traduire, des informations précieuses sur l’auteur…

http://motamonde.ro/2012/02/19/7eme-edition-de-mot-a-monde/

 

 

Atelier scientifique de traduction littéraire

Sous le chapeau „Ateliers scientifiques” l’Association ALFEFUB du Lectorat de Français et l’Association culturelle „Irina Izverna-Tarabac si Irina Mavrodin” proposent de continuer les rencontres mensuelles de réflexion et pratiques sur la traduction littéraire, modérés par  Professeur Irina Mavrodin, autorité européenne de l’oeuvre de Cioran et de la traduction. 

Comme l’année 2011 marque le centenaire Cioran, nous allons interroger son oeuvre dans la perspective de la practico-théorie de la traduction et non seulement.

Précisions sur la continuité des ateliers.  La traductologie est présente dans nos activités par deux volets:

  • I.  Ateliers scientifiques de traduction littéraire, modérés par le Professeur Irina Mavrodin ( 8 ateliers dont le dernier en date a été consacré à Albert Camus, 20.11.2010).

Ils seront poursuivis en 2011 par une série d’ateliers consacrés à Cioran, dont le premier,  

Atelier scientifique de traduction littéraire No. 9 :

Un écueil insurmontable: la structure du français / la structure du roumain

aura lieu

le 26 mars à 11 heures, au Lectorat de Français
Université de Bucarest,
Faculté des Langues et Littératures Etrangères
salle 402, 4e étage
5-7, Edgar Quinet, sector 1, Bucarest, Roumanie
www.lectorat.ro


 Les pages à traduire :

https://lectoratfrancaisunibuc.files.wordpress.com/2011/03/cioran-1.jpg

https://lectoratfrancaisunibuc.files.wordpress.com/2011/03/cioran-2.jpg

  • II. Les TICE à l’appui de la traduction. Ces modules (1 à 5) explorent les outils informatiques libres en ligne, disponibles pour la traduction non-littéraire. De novembre 2010 à mars 2011, les TICE ont été mises au profit de la traduction appliquée dans les Ateliers Traductions 2.0, animés par Prep.dr.Cristina Obae, en face-à-face ou en ligne, https://sites.google.com/site/traductions20/

Merci de confirmer votre participation a l’atelier du 26 mars.  (Anne-Marie Codrescu annemariecodrescu@yahoo.com)
Nous profitons aussi pour vous remercier de votre intérêt,  vous souhaiter un printemps ensoleillé et plein de bonnes choses !

Le réseau « Master européen de traduction » opérationnel

Le réseau «master européen de traduction» (EMT) a tenu sa première réunion à Bruxelles les 8 et 9 décembre. Les universités proposant les programmes de formation en traduction qui en sont les membres se sont réunies pour établir la
structure directrice du réseau et réfléchir aux compétences dont devraient disposer les futurs traducteurs professionnels.

En septembre dernier, 34 programmes de niveau master, proposés par des universités de toute l’Europe, ont été sélectionnés pour devenir membres du réseau EMT pendant une période initiale de quatre ans. Un autre appel à candidature sera lancé à la fin de 2010. Avec le réseau EMT, on assiste à la création d’un label de qualité pour les programmes de formation en traduction de niveau master.

Il ouvrira la voie à un enseignement de grande qualité qui élargira l’horizon professionnel des étudiants en traduction et fournira le personnel qualifié dont bénéficieront aussi les institutions publiques.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire ce rapport : le réseau « master européen de traduction » opérationnel.