Une journée franco-arabe couronnée de succès – Le 27 mars 2013

Le mercredi 27 mars, à l’occasion de la fête de la francophonie, la Faculté des langues et littératures étrangères de l’Université de Bucarest s’est délocalisée à l’Institut français de Bucarest, le temps d’une journée franco-arabe. Cette journée fut le fruit d’une collaboration entre la Section langue arabe du Département de langues orientales et le Lectorat de français du Département de français. Elle fut couronnée de succès puisqu’elle a réuni environ 130 participants.

Cette journée a démarrée à 15 heures par un discours d’ouverture du représentant de l’Institut français de Roumanie, Jacques Bortuzzo, attaché de coopération éducative et chef du pôle „langue française” à l’Institut français de Roumanie. La parole a également été donné au professeur Liviu Franga, doyen de la Faculté de Langues et Littératures étrangères. Ces discours ont précédé une série de conférences portant sur le monde francophone et le monde arabophone. Dr. Grete Tartler, qui intervient dans le cadre du master Espace Islamique – langues cultures et mentalités, a d’abord pris la parole pour souligner le rôle de la langue française dans la transmission du patrimoine culturel arabe. Puis lect.dr.Laura Sitaru, vice-doyenne de la faculté des Langues et littératures étrangères, s’est exprimée sur les échanges linguistiques entre le français et l’arabe en s’appuyant sur un extrait du roman Le dernier immigré de l’écrivain marocain Tahar ben Jelloun. Conf. dr. Toader Saulea, du Département de français, a clôturé cette série de conférences par une intervention sur les valeurs de la francophonie.

L’après-midi s’est poursuivie par un spectacle mêlant chanson, poésie et danse. Asist. drd. Gabriel Biţună a lu une ode du poète pré-islamique Imru’ Al-Qays : al-Mu‘allaqa. Puis, Antonia Maftei, étudiante en deuxième année de la section arabe a lu la traduction française de cette ode, traduction que l’on doit au Français Pierre Larcher. Laura Lungu a ensuite lu le poème de Charles Baudelaire L’invitation au voyage, suivi de sa traduction en arabe (lecture par Daniel Petre)

Andreea Pădure, étudiante en troisième année de la section arabe a ému le public en chantant tinī n-nāy wa ġanni d’après le poème du poète libanais Jubran Khalil Jubran et Ne me quitte pas, du Belge Jacques Brel. Enfin, Nura Shaban et Chicoş ont dansé un tango sur une musique arabe. Le spectacle s’est poursuivi par un court-métrage – Ali’s Film – présenté par l’Ambassade des Émirats arabes unis en Roumanie.

Enfin, le public a pu participer à un concours de culture générale sur l’espace francophone et l’espace arabophone réalisé par Isabelle Dragănescu, Andra Cîrstocea et Mădălina Gălie. Les trois meilleurs candidats au concours ont remporté des prix composés de livres en français et en roumain d’auteurs arabes.

Après le spectacle, le public s’est rendu dans l’Atrium de l’Institut français pour découvrir l’exposition de calligraphie arabe signée Antonia Maftei. L’exposition mettait en lumière les mots arabes passés dans la langue française.

Tout au long de la journée, le public a pu découvrir deux stands installés dans l’Atrium de l’Institut français. Le premier, mis en place par l’Association de Coopération Roumano-marocaine, était consacré au Maroc. Le second, mis en place par l’Ambassade des Émirats arabes unis en Roumanie, était consacré aux Émirats arabes unis.

La journée franco-arabe s’est achevée par un grand couscous, préparé et offert par l’Association de Coopération Roumano-marocaine, représentée par sa présidente : Rabi Amal. Le service était assuré par les membres de l’association ASLS, sous la houlette de Medeea Mavru.

En soirée, le public a pu assisté à la projection du film Le destin de Youssef Chahine (France, Égypte – 1997)

L’organisation de l’évènement était assuré par Georgiana Nicoarea (enseignante de la section langue arabe), Claire Lefèvre et Frédéric Bonnor (lecteurs étrangers – Département de français)


Publicités

Mercredi 27 mars : journée franco-arabe

ziua franco-araba

Cu prilejul sărbătorii Francofoniei, miercuri 27 martie, Facultatea de Limbi și Literaturi Străine din cadrul Universității din București, va organiza la Institutul Francez, Ziua Franco-Arabă. Evenimentul este rezultatul colaborării dintre Secția de Limbă Arabă din cadrul Departamentului de Limbi și Literaturi Orientale, și Lectoratul Francez din cadrul Departamentului de Limbă Franceză. Obiectivul acestei manifestări este promovarea celor două limbi și culturi în rândul studenților și al bucureștenilor în general.

Ziua franco-arabă va debuta la ora 15.00 cu discursuri oficiale, care vor fi urmate de trei conferințe. Prima intervenție va aparține doamnei Laura Sitaru, prodecan al Facultății de Limbi și Literaturi Străine și specialist în civilizația arabo-musulmană care va vorbi despre mentalitatea și cultura arabo-islamică. Acest prim discurs va fi urmat de cel al doamnei Grete Tartler, profesor colaborator în cadrul programului de masterat Spaţiul Islamic – limbi, culturi, mentalităţi. Apoi, domnul Toader Saulea  de la Departamentul de Limbă Franceză al Universităţii din București va lua cuvântul pentru a vorbi despre valorile francofoniei.

Ziua va continua cu o serie de interpretări de cântece și lecturi de poezie în limbile arabă și franceză. Evenimentul va cuprinde de asemenea un concurs al cărui tematică este spațiul arabofon și cel francofon. Studenții Secției de Limba Arabă vor organiza, în holul Institutului Francez o expozitie a cărei tematică este împrumutul lingvistic din limba arabă în limba franceză. La finalul evenimentului, publicul este invitat la o degustare de specialități din zona Magrebului, oferită de Asociaţia de Cooperare Româno-Marocană şi o degustare de cafea, oferită de ambasada Emiratelor Arabe Unite, țară cu statut de observator în cadrul Organizaţiei Internaţionale a Francofoniei.

Începând cu ora 19, în cadrul Festivalului de Film Francofon, va fi proiectat filmul franco-egiptean Destinul, regizat de Youssef Chahine.

Intrare liberă după-amiaza.

Acces la film Destinul: 10 lei.

Site internet: http://www.lectorat.ro

 —————————————————————————————————————–

A l’occasion de la fête de la francophonie, la Faculté des langues et littératures étrangères de l’Université de Bucarest se délocalise à l’Institut français le temps d’une journée franco-arabe.

Cette journée est le fruit d’une collaboration entre la section langue arabe du département de langues orientales et le lectorat de français du Département de français. Elle vise à promouvoir les deux langues, les deux cultures auprès des étudiants et plus généralement auprès du grand public.

Le déroulement de la journée

  • 15 heures : discours officiels
  • 16 heures : conférences données par Madame Laura Sitaru, Madame Grete Tartler et M. Saulea
  • 17 heures : poésies et chansons suivi d’un quiz de culture générale sur l’espace francophone et sur l’espace arabophone
  • 18 heures : cocktail, dégustation de produits (spécialités marocaines offertes par l’Association de coopération Romanie-Maroc et spécialités offertes par l’Ambassade des Emirats Arabes Unis en Roumanie)
  • 19 heures : projection du film Le Destin de Youssef Chahine (France, Égypte – 1997 – 2h15min), dans le cadre du festival du Film Francophone (entrée 10 lei)

Désirant amadouer les intégristes, le calife al-Mansour ordonne l’autodafé de toutes les œuvres du philosophe andalou Averroes dont les concepts influenceront non seulement l’age des Lumières en Occident, mais toute la pensée humaine. Les disciples d’Averroes et ses proches décident d’en faire des copies et de leur faire passer les frontières.

Conférence exceptionnelle de Dominique Wolton à l’Institut Français – 20 mars à 17h

dominique-wolton_-_webDans le cadre du mois de la Francophonie, Dominique Wolton, qui dirige l’Institut des Sciences de la Communication (ISCC) du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) donnera une conférence publique dans la salle de cinéma Elvire Popesco de l’Institut Français de Bucarest le 20 mars à 17h sur la thématique : »Francophonie et Mondialisation ».

Sa venue à Bucarest sera aussi l’occasion  pour lui de donner une conférence à la Faculté de Communication de l’Ecole Nationale d’Etudes Politiques et Administratives de Bucarest (SNSPA) le 19 mars. La SNSPA lui remettra d’ailleurs le titre de Docteur Honoris Causa le lendemain.

L’OIF lance le concours d’affiches « Alerte à la planête »

OIF_rvb_couleurLe concours « Au secours de la planète ! » s’inscrit dans le cadre des actions de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au service du développement durable et de la protection de l’environnement. Les préoccupations sur l’avenir de notre planète exprimées notamment à la Conférence de Rio + 20 appellent à un comportement écoresponsable. Les idées vertes des jeunes apprenants de français des Pays en Europe centrale et orientale (PECO) exprimées à travers leurs affiches contribueront à une meilleure sensibilisation aux valeurs de la Francophonie.

Le concours s’adresse à tous les jeunes (entre 18 et 23 ans) passionnés d’art graphique, d’illustration, de collage et de photographie, en leur accordant la liberté de déployer leur imagination et de présenter leurs idées sous toute forme désirée. Les candidats doivent apporter une réponse à la question : « Comment imaginez-vous l’avenir de notre planète ? » en créant une affiche avec une composante textuelle francophone. Aucune restriction quant aux moyens du design engagés dans l’interprétation et l’expression du thème du concours n’est prévue.

Les candidats doivent avoir des connaissances en français et être résidents dans un des six pays membres du CREFECO (Albanie, Arménie, Bulgarie, Ex-République yougoslave de Macédoine, République de Moldavie, Roumanie). Les projets doivent être soumis avant le 15 avril 2013.

Parmi les prix à gagner : séjour linguistique de 3 semaines en Suisse, à l’Université de Genève – Maison des langues ; Séjour linguistique de 2 semaines en France, au CAVILAM- Alliance française, Lots de Bandes dessinées belges francophones et de nombreux autres lots en nature.

Retrouvez toutes les informations sur le site internet du Centre régional francophone pour l’Europe centrale et orientale (CREFECO) : http://www.crefeco.org

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 57 états et gouvernements et 20 observateurs. http://www.francophonie.org

Contacts : CREFECO, 21, rue Montevideo, étage 3, Sofia 1618, Bulgarie
Téléphone : (+359 2) 955 59 71; (+359 2) 489 48 45, Télécopie: (+359 2) 955 59 77
Courriel: info@crefeco.org

Conférences de Dominique Wolton à la SNSPA (19/20 mars 2013)

Facultatea de Comunicare şi Relaţii Publice din cadrul Şcolii Naţionale de Studii Politice şi Administrative, în colaborare cu Institutul Cultural Francez din Bucureşti, are plăcerea să vă invite la ceremonia de decernare a titlului de Doctor Honoris Causa domnului Dominique Wolton, directorul Institutului de Ştiinţe ale Comunicării din cadrul CNRS (Centre national de la recherche scientifique, Paris). Festivitatea va avea loc miercuri, 20 martie 2013, începând cu ora 12, în sala 12, la sediul Facultăţii de Comunicare şi Relaţii Publice (strada Povernei, nr. 6). Cu ocazia vizitei domnului Dominique Wolton la Bucureşti, Facultatea de Comunicare şi Relaţii Publice organizează alte două evenimente, la care sunteţi călduros invitaţi. Astfel, marţi, 19 martie 2013, începând cu ora 12, în sala 111 a aceleiaşi facultăţi, domnul Dominique Wolton va susţine conferinţa Mondialisation, communication et francophonie/Globalizare, comunicare şi francofonie. Tot marţi, de la ora 18, va avea loc la Librăria Bastilia (Piaţa Romană, nr. 5) lansarea celor două cărţi ale domnului Dominique Wolton traduse în limba română, respectiv.

Dominique Wolton este o personalitate marcantă a culturii franceze contemporane şi unul dintre cei mai mari specialişti în domeniul ştiinţelor comunicării. Opera sa prodigioasă cuprinde, pe lângă zecile de articole, treizeci de lucrări majore, dintre care două traduse în limba română (Despre comunicare şi Internetul. O teorie critică a noilor media). În prezent, Dominique Wolton studiază cu precădere consecinţele politice şi culturale ale mondializării informaţiei şi a comunicării. În viziunea sa, informaţia şi comunicarea reprezintă una din mizele politice majore ale secolului al XXI-lea, în timp ce coabitarea culturală constituie o condiţie necesară pentru ceea ce el numeşte a treia globalizare.

Wolton - Academica (1)