Fermeture du Lectorat pendant les vacances de Pâques

cc_cf_110024Le Lectorat de français sera fermé pendant les vacances de Pâques, à partir du jeudi 17 avril, au soir. Nous rouvrirons nos portes le vendredi 25 avril à 10 heures. En attendant, nous vous souhaitons de bonnes vacances et de joyeuses fêtes de Pâques !

Publicités

L’ambassade de France en Roumanie recherche un traducteur (H/F) stagiaire

logo-ambassadeUne étudiante française en stage à l’Ambassade de France en Roumanie, recherche un interprète pour une étude de terrain concernant le foncier agricole (sujet : les impacts de la loi foncière 17/2014 sur les sociétés rurales). Vous aurez pour mission d’assurer la traduction d’entretiens réalisés principalement auprès d’exploitants agricoles, mais également auprès de différentes autorités du judet. Les entretiens seront menés avec une approche qualitative, où le discours de l’acteur est central, d’où l’importance d’une traduction « fidèle » des dires d’acteurs. Vous appuierez également l’étudiante française pour les présentations auprès des différents acteurs, leur identification, la prise de rendez vous etc.

Téléchargez l’annonce ici.

Participation à la semaine « Scoala altfel » 2014

DSC04157Notre partenariat avec le Collège National Mihai Eminescu de Buzau continue. Dans le cadre de la semaine « Scoala altfel », le Lectorat de français a organisé une rencontre entre les élèves et un universitaire : M. Laurentiu Zoicas, Maître de Conférences à l’Université de Bucarest, spécialiste en littérature contemporaine française et théoricien de la traduction (Département de langue et littérature françaises).

Sur l’invitation de Mme Florentina Dobre (professeur de français au C.N. Mihai Eminescu), Laurentiu Zoicas, Frédéric Bonnor et Alexandra Holban se sont rendus dans cet établissement membre du réseau bilingue, le vendredi 11 avril, pour présenter le Département de langue et littérature françaises aux élèves et les encourager à poursuivre l’étude du français après le baccalauréat. Les lycéens ont suivi, ensuite, une petite conférence de M. Zoicas sur Boris Vian et sur son roman-phare, L’écume des jours, roman que les élèves avaient lu au préalable. M. Zoicas a, enfin, attiré l’attention de son auditoire sur les difficultés de traduction que présente ce chef d’œuvre littéraire.

La venue de Laurentiu Zoicas revêtait une importance symbolique pour les lycéens puisqu’il fut élève au C.N. Mihai Eminescu de Buzau et « chef de promotion » dudit établissement.

Le diaporama de cette rencontre :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite d’élèves du Collège National Gheorghe Lazar de Bucarest

La semaine « Scoala altfel » fut également l’occasion pour nous de recevoir quelques lycéennes du Collège National Gheorghe Lazar de Bucarest. Après leur avoir présenté la bibliothèque de Lettres, nous avons organisé un atelier de conversation en français, une sorte d’avant-goût de la vie post-bac.

20140410_100808

Deux postes à pouvoir à l’Institut français de Bucarest

IF_Logo Bucarest-QuadriAvis aux futurs diplômés de la faculté des langues et littératures étrangères, l’Institut Français de Roumanie recherche un ou une chargée du marketing et du secrétariat de la direction des cours ainsi qu’ un ou une secrétaire responsable du service des inscriptions aux cours et examens à partir du 01/06/2014 à temps plein à raison de 39/semaine.

POSTE : secrétaire responsable du service des inscriptions des cours et examens de langues
Type de contrat : CDD

L’offre d’emploi est à télécharger ici.

POSTE : marketing /secrétariat des cours de langue

Prise de fonction : à partir du 01/09/2014 à temps plein à raison de 39/semaine.
Contrat annuel de prestations renouvelable. La personne devra avoir un statut PFA. Période d’essai de 2 mois.

Téléchargez l’offre d’emploi ici.

Les résultats de l’atelier d’écriture conduit par Jean-Baptiste Cabaud

Dans le cadre du Marché de la poésie, organisé par l’Institut français de Bucarest, le Lectorat de français a proposé aux étudiants de l’Université de Bucarest de participer à un atelier d’écriture poétique conduit par le poète lyonnais Jean-Baptiste Cabaud.

Pendant deux heures, sept étudiantes francophones se sont remué les méninges pour produire une série de « Haïkus ». Nous en publions un florilège ; bonne lecture !

Les participantes à l'atelier d'écriture. Toutes étaient placées sous la houlette de Jean-Baptiste Carbaud.

Les participantes à l’atelier d’écriture. Toutes étaient placées sous la houlette de Jean-Baptiste Carbaud.

Despina Jderu

Un livre vert dans le pot

Une coquille cassée

Un ami raconte un rêve

Café de flore et soleil

Un manuscrit sans nom

Un train passant par la rue

Une femme, un chapeau trop noir, aucun anneau

Elle me ressemble.

C’est peut-être moi.

A ma fenêtre bleu

Un papillon chante à voix basse.

une fille avec les bras d’eau

Portant dans ses yeux l’atelier de la nuit

Les étoiles viennent d’une île

sans nom.

Andreea Rus

Les mouches découchent

Dans la pièce végétale

Repos dominicale

J’avale la lumière

Pièce incandescente

Mon jus d’orange est rafraîchissant.

Le blanc du drap

Inondé de lumière

Rien du souvenir du hier

Liliana Diaconescu

En dehors de la bibliothèque

Le vieux chêne veille

Le sommeil des livres.

La dignité de cet arbre

Auprès de ma chambre

Me fait rester debout.

Madalina Spiridon

Ecrire c’est pleurer au-dessous de la feuille avec le stylo sur les ailes qui portent les histoires banales qui n’intéressent personne. C’est m’évader dans mon territoire secret à la recherche d’un moi accablé par le quotidien.

La reine-plante pleure

sa verdure fanée

j’envie sa solitude.

Je suis à la recherche

de cette solitude cachée

dans les feuilles mortes.

J’ai essayé en colère

d’enlever

ses sourires de mystères.

Concours de traduction « Mot à monde », les résultats de la phase bucarestoise

DSC03967La phase locale du concours national de traduction « Mot à monde » a eu lieu jeudi 3 mai 2014 au Lectorat de français de l’Université de Bucarest.

Le succès de ce concours ne se dément pas, les candidats sont de plus en plus nombreux à vouloir participer à cette phase bucarestoise. Ce succès reflète le dynamisme des étudiants et des enseignants du Département de français de l’Université de Bucarest. Cette année, nous avons enregistré vingt-et-une candidatures, soit environ une trentaine d’étudiants qui ont fourni des traductions de haute-volée.

Rappelons que cette année, les candidats ont dû traduire un extrait du roman Made in Mauritius de l’écrivain mauricien Amal Sewtohul, qui a remporté, le 26 septembre, le prix des Cinq Continents, décerné par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le jury bucarestois était composé de Luminita Diaconu (Maître de Conférences à l’Université de Bucarest), de Lucia Visinescu (enseignante à l’Université de Bucarest) et de Faustine Véga (traductrice). Il a su reconnaître la qualité des candidats suivants :

PREMIER PRIX

Équipe 2 : Vladislav Adelina Victoriţa – Răduţă Alice

Etudiantes en Master « Etudes françaises et francophones », Vladislav Adelina Victoriţa et Răduţă Alice participeront à la phase finale du concours et rencontreront Amal Sewtohul à Cluj, les 28 et 29 mai prochains.

DSC04022

DEUXIÈME PRIX

Équipe 12 : Cososchi Alin-Gabriel – Bulican Cătălina

TROISIÈME PRIX

Équipe 13 : Rusu Larisa Marina – Ṭone Andreea Ioana

QUATRIÈME PRIX

Équipe 10 : Ada Hurezeanu

Un grand bravo au reste des candidats :

Équipe 1 : Lunga Laura
Équipe 3 : Bîrcă Mădălina
Équipe 4 : Pîrloagă Gabriela – Spiridon Mădălina
Équipe 5 : Gavrilă Raluca Iuliana
Équipe 6 : Argeşeanu Maria Ancuţa – Andreescu Elena
Équipe 7 : Costache Diana-Elena – Togoe Florina-Iuliana
Équipe 8 : Botezatu Mihaela Alexandra – Bucur Sorina Nicoleta
Équipe 9 : Vasilca Nora Patricia – Tamba Roxana Bianca
Équipe 11 : Ana Maria Lupascu
Équipe 14 : Cojanu Eduard Bogdan – Popescu Elena Raluca
Équipe 15 : Florescu Fabiana-Maria
Équipe 16 : Gheorghe Roxana-Elena – Deaconeasa Raluca-Maria
Équipe 17 : Maria Oancea
Équipe 18 : Vasiliu Mădălina-Florina
Équipe 19 : Fășie Florentina Roxana – Crețu Crina Miriam
Équipe 20 : Ioan Emilia
Équipe 21 : Ciobanu Andreea

Le diaporama de la phase locale 2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Concours de traduction : « L’expérience bucarestoise de Roger Vercel à l’épreuve du roumain »

afficheconcoursLa commémoration du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale est une bonne occasion pour découvrir l’œuvre d’un écrivain français de la Grande guerre : Roger Vercel.

Avec Dominique Fernandez ou encore Paul Morand, Roger Vercel est l’un des rares auteurs français à avoir écrit sur la Roumanie. Mobilisé en 1914 puis envoyé sur le front d’Orient en 1918, Roger Vercel se bat contre les Bulgares, défile à Bucarest le jour de l’armistice, combat les Bolcheviks en Bessarabie puis exerce la mission de commissaire rapporteur au Conseil de guerre, avant de rentrer en France. Ses longs mois passés en Europe centrale et orientale l’ont définitivement marqué et lui permettent d’écrire trois romans : Notre père Trajan (1930), Capitaine Conan (1934) et Léna (1936), trois romans qui apportent un éclairage inédit sur les rapports entretenus, au sortir de la guerre, entre une population roumaine, tout juste délivrée de l’occupation allemande, et les soldats français privés de retour au pays.

Le Département de français et le Lectorat de français de l’Université de Bucarest vous proposent de participer à un concours en traduisant un extrait du roman Notre père Trajan. Pour participer, vous devez être inscrit à l’Université de Bucarest et déposer au lecteur de français, Frédéric Bonnor, le formulaire de participation à télécharger ici, AVANT LE 11 AVRIL 2014.

Un jury composé de professionnels de la traduction et de l’édition sélectionnera six traductions qu’il aura considérées comme les meilleures. La réunion finale aura lieu le jeudi 15 mai 2014, à partir de 17h00, à la librairie française Kyralina (Strada George Enescu, N°8, Bucarest). Chacun des six finalistes, après s’être fait identifier comme auteur de la traduction, devra présenter celle-ci et expliquer ses choix devant le jury.

Téléchargez ICI l’extrait à traduire.

Téléchargez le règlement en cliquant ici, pour en savoir plus.

.